Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Phase de digestion

Morning Briefing : Phase de digestion

Au lendemain de Thanksgiving, Wall Street ne sera ouverte que pour une demie-séance.Au lendemain de Thanksgiving, Wall Street ne sera ouverte que pour une demie-séance.

(Tradingsat.com) - Les marchés devraient rester calmes aujourd’hui à la faveur de la fête de Thanksgiving aux Etats-Unis, avec des indices européens toujours hésitants, et un CAC40 toujours bloqué par l’arrivée à proximité de ses plus hauts annuels.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en léger repli de 2 points à 4.450 points (Calls IGMarkets). Hier la séance aura été peu active, aussi bien du point de vue de la tendance (+0,29%) que de volumes (1,8 milliard d’euros d’actions négociées). Conséquence de l’absence de cotations du côté de Wall Street, un calme qui devrait se prolonger aujourd’hui puisque la Bourse américaine ne sera ouverte que pour une demie-séance (clôture à 19h).

Facteurs techniques importants du point de vue de la tendance technique, la Bourse de Tokyo a clôturé sur sa 7ème hausse consécutive ce matin avec une progression de 0,26% pour l’indice Nikkei, et le marché chinois de Shanghai reste en configuration de "Bull Market", après avoir repris 20% depuis ses plus bas de janvier.

Les fondamentaux qui font avancer les marchés ces derniers jours ont tendance à prendre leur rythme de croisière, avec un dollar toujours fort (l’Euro reste sous 1,06 à 1,0575, 113,4 pour le Yen), des prix des matières premières qui ont tendance à se calmer un peu après leur forte hausse de ces derniers jours, et un pétrole Brent qui oscille entre 48 et 49 dollars.

En revanche paysage toujours contrasté du côté des taux du marché obligataire : si le Bund allemand à 10 ans reste sous 0,3% à 0,26, le rendement de la dette française s’est tendu de quelques points à 0,79%, en Italie il reste au-dessus des 2% à 2,14%, et la dette américaine reste proche des 2,4% de rendement à 2,37. Preuve que l’écart continue à se creuser entre les différentes zones chaudes de l’actualité, un écartement des "Spreads" qui pourrait à nouveau mettre la pression sur les grandes banques centrales pour tenter de maîtriser le mouvement.

Valeurs

Banques

Le secteur était sous pression hier et pourrait bénéficier d’une forme de soulagement autour du dossier Monte Dei Paschi di Siena. La banque italienne, en difficulté structurelle, a approuvé hier en assemblée générale un plan de stabilisation qui prendra la forme d’une augmentation de capital de 5 milliards d’euros. Le dossier étant quelque peu emblématique des difficultés du secteur bancaire italien, une menace qui pèse sur l’ensemble du système de financement de la Zone Euro, on pourrait assister à quelques rachats d’opportunité sur l’ensemble du secteur. Malgré une forte reprise de plus de 12% de l’indice bancaire européen sur les 3 derniers mois, on est encore en repli de 2,7% depuis le 1er janvier.

Matières premières

Cette dernière séance de la semaine pourrait être le théâtre de prises de bénéfices sur les sociétés liées aux métaux et aux matières premières minières, après une semaine spectaculaire marquée par une forte hausse des cours des minerais, et des spéculations toujours vives autour d’un environnement plus protectionniste que jamais sur l’industrie métallurgique après l’éléction de Donald Trump à la présidence américaine. Arcelor Mittal gagne 9% en cumulé depuis lundi, Eramet un peu plus de 21% et Vallourec plus de 12%.

Rémy Cointreau

Le titre a bien réagi à la publication de ses résultats semestriels, marqués par une amélioration continue du marché du cognac. L’action a clôturé sur une hausse d’1,43%, et pourrait restée bien orientée ce matin alors que la banque Berenberg relève son opinion de vendre à conserver.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...