Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : No Limit!!

Morning Briefing : No Limit!!

Mario Draghi a remis l'action des banques centrales au premier plan.Mario Draghi a remis l'action des banques centrales au premier plan.

(Tradingsat.com) - Les propos de Mario Draghi hier, lors de la conférence de presse de la BCE, ont soulagé le marché et provoqué un rebond sensible du CAC40. La très forte hausse à Tokyo ce matin devrait alimenter une poursuite du rebond.

Tendance

Le CAC40 est demandé en hausse de 39 points (+0,9%) à 4.246 points, après des appels de marché plus timides tôt ce matin, où l’indice parisien était demandé inchangé par rapport à la clôture d’hier (Calls IGMarkets).

Un nouvel appel d’air positif après la clôture en forte hausse de Tokyo ce matin, l’indice Nikkei prenant 5,88% à la cloche, après un gain de 6% en cours de séance.

Séance un peu plus indécise à Wall Street hier, mais clôture positive quand même à +0,52% pour le S&P500

Catalyseurs

Plus que la progression du CAC40 hier, à +1,97%, il faut retenir les niveaux de volumes d’échanges, assez élevés à 5 milliards d’euros d’actions négociées. Ca tend à prouver, enfin, que les investisseurs ont constitué des positions acheteuses de nature à stabiliser un peu la tendance, qui pour l’instant était dominée par les vendeurs. Maintenant l’évolution des indices devrait continuer à être volatile.

La BCE a rassuré hier, sans pour autant sortir des rails de ce qu'elle a fixé il y a quelques mois. Mario Draghi avait déjà indiqué qu’il n’y aurait pas de limite à l’action de la BCE pour soutenir l’économie européenne.

Elle est prête à réévaluer sa politique monétaire, quitte à mettre plus de liquidités sur la table pour soutenir l’activité et la sphère financière européenne, notamment au cas où les indicateurs d’inflation demeurent faibles d’ici là.

Mais globalement aucune nouvelle initiative conséquente n’a été annoncée, de toutes les façons la BCE ne peut guère faire plus que de ne se fixer aucune limite précise. Mais ce "No Limit" et ce "We don’t give up", on ne lâchera rien, étaient deux messages que les marchés avaient besoin d’entendre en ce contexte toujours très volatil.

Autre facteur important la remontée des cours du brut, sur 48h. On est à nouveau au-delà des 29 dollars sur les deux qualités de brut, WTI et Brent. Khalid al Falih, patron de Saudi Aramco, estime que 30 dollars le baril est un niveau totalement irrationnel, un rebond est inéluctable.

Mais il ajoute aussi qu’en attendant, l'Arabie Saoudite et l'industrie pétrolière du pays ont les moyens de lutter pendant des années. Donc on reste sur la ligne de fermeté qui a toujours été celle du Royaume, aucun geste en matière de production, il faut laisser le marché se rééquilibrer, et c'est ce qu'il fait en ce moment d'ailleurs à court terme.

Valeurs

Safran

UBS rehausse son conseil de neutre à achat, objectif de cours relevé de 69 à 70 euros.

Vivendi

Société Générale passe de conserver à achat, objectif 21,90 euros.

Boiron

Baisse de 6,7% du chiffre d’affaires au 4e trimestre, le groupe qui souffre d'une mauvaise conjoncture toujours sur le marché russe. Du coup Boiron prévoit un résultat opérationnel 2015 en baisse par rapport à 2014.

SAP

Visiblement la transformation du groupe autour des activités cloud est en train de porter ses fruits, le processus aura été long, mais le groupe relève ses objectifs de chiffre d’affaires et de bénéfices pour 2017.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...