Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Milan inquiète, Tokyo surprend

Morning Briefing : Milan inquiète, Tokyo surprend

La Banque du Japon abaisse ses taux de dépôts en territoire négatifs.La Banque du Japon abaisse ses taux de dépôts en territoire négatifs.

(Tradingsat.com) - Les marches financiers ont perdu le fil de leur tendance de ces dernières semaines. Malgré une nette remontée du pétrole, on a fini en baisse hier sur fond d’inquiétudes autour du secteur bancaire italien. La tendance est donc floue ce matin.

Tendance

Le CAC40 est demandé en hausse de 26 points à 4.322. Tendance toujours volatile, hier on commençait plutôt bien, on a même franchi 4.400 pts en séance, 4.403 au plus haut, avant de tout perdre dans l'après-midi, avec l'ensemble des indices européens, sur fond de nouvelles salves d'inquiétudes autour du secteur bancaire italien.

Wall Street s'est mieux tenu avec une hausse de 0.55% en clôture pour le S&P500. Et forte hausse en Asie avec une clôture en hausse de 2.8% pour l’indice Nikkei, Shanghai +2.9%.

Catalyseurs

La surprise du matin, c’est la Banque du Japon qui abaisse le niveau de ses taux de dépôts en négatif, à -0.1%, emboîtant le pas à une dizaine de banques centrales à travers le monde, dont la BCE.

Après avoir pendant des années mis en place une politique de taux quasi-nuls et de rachats d'actifs massifs, cela n'a pas suffi à sortir le Japon d'une spirale déflationniste. Elle fait donc un pas de plus en terre inconnue, dans des politiques monétaires de plus en plus agressives, pour tenter de rééquilibrer son économie. C’est positif en tout cas pour les marchés japonais et asiatiques, mais s’ajoute aux déséquilibres du moment.

Malgré tout, rien de nature à améliorer durablement la tendance sur les marchés européens, hier on est sortis de la mécanique habituelle de ces derniers jours, avec la corrélation entre les cours du pétrole et les indices. Malgré une poursuite du redressement des cours du brut, à 33/34 dollars ce matin, le marché a nettement baissé, avec des inquiétudes persistantes autour du secteur bancaire italien.

Ce dernier est toujours confronté au problème des créances douteuses, de plus en plus élevées. L'indice sectoriel hier a perdu 5,7% à Milan, il y a des problèmes persistants d'interruption de cotation de certains titres en bourse, et les investisseurs ont peur de voir le secteur bancaire italien craquer sous le poids de ses crédits de mauvaise qualité.

Du coup le gouvernement italien va lancer un plan de soutien, et va lancer dans 2 mois un mécanisme pour aider les banques du pays, sans limite de montant. Et on sait comme le marché apprécie peu les problèmes de fragilité de tel ou tel secteur bancaire, avec des plans de soutien d’état coûteux à l’appui.

S’ajoute également au menu beaucoup de statistiques économiques, avec en particulier cet après-midi le PIB américain du 4e trimestre, l'indice PMI de Chicago et l'indice de confiance du Michigan pour janvier.

Valeurs

Airbus

Le titre sera à surveiller après la méga-commande iranienne de 118 appareils, et en particulier les 12 A380. LA nouvelle est de nature à relancer le programme de super-jumbo, un peu délaissé en termes de commandes ces dernières années.

Ce dernier va reprendre tout son sens au sein de la stratégie d’Airbus pour les marchés orientaux, d’autant que ce matin le super-jumbo a reçu 3 commandes des plus, de la part du Japonais All Nippon Airways.

High Tech

Les nouvelles sont mitigées en termes de résultats, entre les bonnes performances de Microsoft, et les mauvaises surprises d’Amazon. A noter aussi Electronic Arts, dans les jeux vidéo, qui a publié des prévisions plutôt ternes, ce qui pourrait peser sur Ubisoft ou Gameloft.

Maurel et Prom

Le petit pétrolier a publié un chiffre d’affaires en baisse de 50% 276 millions d’euros, et a annoncé que l’enveloppe d’investissement 2016 serait réduite de 70% par rapport à celle de 2015.

JCDecaux

Nouveau record de chiffre d’affaires pour 2015, 3,2 milliards d’euros, une hausse de 4.2%, grâce notamment à une belle dynamique de fin d’année.

Amgen - Biotech

La biotech géante américaine a publié hier des bénéfices supérieurs aux attentes sur le dernier trimestre 2015, et a même relevé ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2016, notamment grâce aux performances meilleures qu’espérées de ses traitements contre la polyarthrite. Des nouvelles qui devraient faire réagir favorablement l’ensemble du secteur biotech.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...