Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Les matières premières envoient les indices par le fond

Morning Briefing : Les matières premières envoient les indices par le fond

Les indices encaissent l'impact de la forte baisse du pétrole et des minerais de baseLes indices encaissent l'impact de la forte baisse du pétrole et des minerais de base

(Tradingsat.com) - Correction assez marquée des indices hier, aussi bien à Paris qu'à Wall Street. Les marchés ont plié sous le poids d'une nouvelle phase de forte baisse sur les matières premières.

Tendance

Le CAC40 est demandé en baisse de 32 points à 4825 (Calls IGMarkets). Déja hier, la correction a été marquée, -1.94%, sur des volumes en légère hausse, mais pas non plus de nature à se dire que les vendeurs ont totalement pris la main sur la moyenne des derniers jours, 3.6 milliards d'euros. Wall Street a embrayé, avec un S&P500 en repli d'1.4%. L'indice Nikkei a perdu 0.5% en clôture.

Tendance

La forte baisse des matières premières a fait la tendance hier, et continuera à la faire aujourd'hui. Le pétrole américain WTI est redescendu à 41.7$ au fixing, avec des chiffres de stocks bien plus elevés que prévu. Une indication qui vient prendre à contre-pied un marché qui pariait sur un retour à terme du côté des 50-60$.

Mais on est plus dans un mouvement de fond autour des matières premières de manière générale. Hier la baisse a été spectaculaire sur les cours du cuivre notamment, qui se retrouve au plus bas depuis 6 ans (4800 dollars la tonne). Même mouvement de forte baisse sur les autres métaux, nickel, minerai de fer, etc...

Du coup on a un indice Bloomberg des matières premières qui compile l'ensemble de ces données qui est au plus bas depuis 1999. Face aux incertitudes du moment, et notamment du côté de la demande Chinoise, on a eu un mouvement de débouclage massif de positions, sans doute avec en tête les paris de fin d'année.

Et dans un marché qui se cherche un peu face à d'importantes resistances techniques, beaucoup d'intervenants ont vendu leurs positions sur les matières premières, occasionnant un mouvement massif sur les marchés.

Dans le sillage on a des grands miniers, des grands pétroliers, qui en ont largement subi l'impact, leurs fortes capitalisations ont fait tanguer les indices : Anglo American a Londres a perdu 8.7%, Freeport Mc Moran -7%, et plus près de nous, Eramet -3.5%, et Arcelor Mittal -6.2%.

Dans ce contexte déja compliqué, la journée sera aussi marquée par de nombreuses publications de statistiques, PIB en Zone Euro pour le 3ème trimestre, et aux Etats-Unis ventes de détail, prix à la production et stocks des entreprises d'octobre, ainsi que l'indice de confiance de l'Université du Michigan pour novembre.

Valeurs

Arcelor Mittal Moodys abaisse sa note de crédit à BAa2, perspective négative, face à la baisse continue des prix de l'acier, et la baisse de la rentabilité du groupe. Une fragilité qui risque de durer jusqu'à la fin de l'année prochaine au moins, dit l'agence.

BHPBilliton Face à la baisse des cours des matières premières et des contre-performances récurrentes, le groupe pourrait, pour la première fois sans doute de son histoire, laisser son dividende inchangé cette année, il augmente toujours d'habitude.

Cisco Le spécialiste américain des réseaux a publié de bons trimestriels, un bénéfice en hausse de 33% à 2.4 milliards de dollars, mais les prévisions pour le trimestre suivant sont très décevantes, notamment du côté des perspectives de croissance. Le titre était en baisse de 5% en transactions éléctroniques d'après-clôture à Wall Street hier soir, après ces annonces.

Bouygues Le résultat net du 3ème trimestre est en hausse de 42 millions d'euros à 376 millions, pour un chiffre d'affaires en léger repli, -3% à 8.7 milliards. Le retour à la croissance pour l'activité télécom est confirmé sur le 3ème trimestre, et le groupe réitère ses prévisions financières pour l'année.

Vivendi Le groupe continue de grapiller du capital de Gameloft, passant la barre des 15% à 15.5%, avec désormais 13.7% des droits de vote.

ADP Le trafic d'octobre d'Aéroport de Paris est en hausse de 4%

Téléperformance Le spécialiste du télémarketing a publié hier un chiffre d'affaires de 838 millions d'euros pour le 3ème trimestre, croissance de 7% à chiffres comparables.

Enfin on observera les arbitrages autour des chiffres d'affaires d'Akka Technologies et Derichebourg

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...