Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Les marchés calent à nouveau

Morning Briefing : Les marchés calent à nouveau

En attendant la BCE demain, le CAC40 n'arrive plus à avancer au-dessus des 4.550 points.En attendant la BCE demain, le CAC40 n'arrive plus à avancer au-dessus des 4.550 points.

(Tradingsat.com) - Malgré la reprise des cotations après un jour férié, le CAC40 semble à nouveau s’immobiliser sur ses niveaux actuels en attendant le rendu de décision de la BCE sur sa politique monétaire demain.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est attendu en hausse de 9 pointsà 4.539 points (Calls IGMarkets). Hier, l’indice a terminé sur une baisse de 0,24%, avec une nette cassure a la publication de l'indice des directeurs d'achats de services américains dans l'après-midi, qui était bien inférieur aux attentes. Wall Street a eu beau reprendre les cotations après un jour férié, cela n'a pas ramené les volumes pour autant, ils sont restés peu actifs à 2,2 milliards d'euros d'actions négociées. Pas de prise de risque, et le CAC conserve largement encore les 4.500 points.

Wall Street en revanche a clôturé en hausse de 0,3% sur son indice S&P500, et à noter un nouveau record absolu pour le Nasdaq (+0,5%, 5.275)

Le mauvais indicateur américain du jour a provoqué aussi une baisse du dollar, avec un euro qui remonte à 1,1260 face à la devise américaine, ce qui a amené aussi une hausse de l’or à 1.350 dollars l’once. Le pétrole lui reste stable, le Brent cote à 47,50 dollars.

La prudence va encore dominer aujourd'hui, à la veille de la réunion de politique monétaire de la BCE, aux termes de laquelle les marchés attendent de nouvelles mesures de soutien. Mais de grosses interrogations subsistent. Si beaucoup d’intervenants attendent l’annonce d’une intensification des rachats d’actifs ou une prolongation du programme d’aide de la BCE, un problème va se poser : la raréfaction des actifs disponibles. Autrement dit, par quels nouveaux moyens la BCE imagine-t-elle d’aller plus loin ? Une forte pression règne donc à nouveau sur l’institution, qui va devoir convaincre face à un bilan qui reste maigre, tant en termes de croissance, que d’inflation ou de circulation du crédit bancaire.

Valeurs

TF1

Le groupe déclare que le marché publicitaire est stable à la rentrée, une déclaration du PDG Gilles Pélisson, à l'Union des Entreprises de Conseil et d'Achats Media

Interparfums

Le groupe a annoncé une marge brute en hausse de 16% et un chiffre d'affaires en croissance de 10% au 1er semestre, avec un résultat net en baisse de 7% à 13 millions d'euros. Interparfums a passé une provision pour impôts d'1,8 million d'euros, après un contrôle fiscal.

Scor

Le réassureur lance un plan stratégique, qui vise une hausse annuelle de 4 à 7% de ses primes brutes, une rentabilité élevée des capitaux propres, un ratio de solvabilité optimal de 185 à 220%, et une poursuite de la diversification vers les activités vie et dommages.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...