Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Les 4.000 points en bouée de sauvetage

Morning Briefing : Les 4.000 points en bouée de sauvetage

Après 11% de baisse en 2 jours, le CAC40 est enfin attendu sur un rebond significatif.Après 11% de baisse en 2 jours, le CAC40 est enfin attendu sur un rebond significatif.

(Tradingsat.com) - Après 2 séances calamiteuses, les marchés vont tenter de se reprendre aujourd’hui, avec quelques signes de stabilisations sur la Livre Sterling et le besoin de racheter quelques positions à découvert.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en hausse de 50 points à 4.035, après une nouvelle baisse de 2,97% hier. Les indices qui avaient quelques velléités de rebond en début de journée ont lourdement replongé, et le CAC40 perd 11% en données cumulées sur 2 journées. Les volumes étaient encore importants hier, à 6,7 milliards d'euros, mais bien inférieurs aux 11,5 milliards de vendredi. Les positions vendeuses accumulées en quelques heures continuent de peser sur le marché, mais la fenêtre de tir semble s’ouvrir pour au moins racheter un peu des indices, pour clôturer des positions de vente à découvert.

Hier les investisseurs ont bien essayé, le CAC40 était même légèrement dans le vert en tout début de séance, mais ça n'a pas suffi, il restait trop de positions vendeuses à purger, notamment sur le secteur bancaire. Du coup le CAC40 est passé légèrement sous les 4.000 en clôture à 3984, au plus bas depuis la mi-février. Le niveau symbolique devrait servir de planche de salut aujourd’hui.

Wall Street an encore reculé en clôture hier, -1,8% pour le SP500, mais les futures étaient orientés à la hausse, et Tokyo, après son rebond d’hier, a terminé dans le vert, +0,09% sur l’indice Nikkei.

Valeurs

Banques

Le secteur a connu sa plus forte baisse en 2 jours jamais enregistrée sur les marchés boursiers mondiaux. Jamais les banques n'avaient autant perdu de capitalisation en bourse sur 2 journées de suite, BNP Paribas a encore perdu 6,32% Société Générale -8,4%, Crédit Agricole -5,97% et Natixis -4,91%. Entre le Brexit, les craintes autour du secteur bancaire italien, qui multiplie les difficultés, et l’univers de taux bas qui grève ses capacités de faire des bénéfices, le secteur bancaire européen est au milieu d’un vrai cyclone. Si le rebond des indices se confirme, les titres du secteur pourraient connaître un rebond puissant.

Automobile

Les titres du secteur connaissent eux aussi des chutes jamais observées, même lors d'évènements plus structurels, comme le scandale des trucages de moteur chez Volkswagen. Peugeot a encore perdu 9% hier, Renault -6%. Là encore, ces valeurs étant de vrais accélérateurs de tendance, la journée pourrait être l’occasion d’un rebond spectaculaire.

Pétrole

Au milieu de la tempête financière actuelle, les prix du pétrole restent sous les 50 dollars, le Brent coté à 47,8 dollars. Total pourrait réagir à l’obtention d’une part de 30% dans le champ pétrolier Qatari d’Al-Shaheen, d’une capacité de 300.000 barils/jour.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...