Bourse > Actualités > Points de marché > Morning briefing : Le dollar sème à nouveau la zizanie

Morning briefing : Le dollar sème à nouveau la zizanie

La nouvelle baisse du dollar laisse les marchés à nouveaux indécis.La nouvelle baisse du dollar laisse les marchés à nouveaux indécis.

(Tradingsat.com) - Après les très mauvais chiffres américains de l’emploi, le dollar connait une nouvelle phase de faiblesse importante. LA FED parait à nouveau divisée sur le bien-fondé d’une montée des taux cet été.

Tendance

Le CAC40 est demandé en baisse de 3 points à 4.419 points (Calls IGMarkets). La semaine écoulée aura été compliquée, avec un repli de 2% en données cumulées, et un point d’orgue à 0,99% vendredi. LE CAC40 revient sur un objectif de 4.400, avec même un plus bas à 4.396 vendredi.

Wall Street a limité les dégâts avec un S&P500 qui a perdu 0,29% et qui passe légèrement sous les 2.100 à 2.099 en clôture.

Tokyo baisse de 0,37% en clôture.

Catalyseurs

Le problème numéro 1 des marchés ces dernières heures est à nouveau le dollar. L'euro remonte d'un coup à 1,13,40, alors qu’il était vendredi dernier au matin à 1.1150. Un gros coup de faiblesse du dollar, après notamment les chiffres américains de l’emploi de main, bien plus faibles qu’attendus, 38.000 créations contre 160.000 anticipées.

Un vrai coup de froid qui pose la question récurrente du moment : après 2 ans de hausse soutenue, on est sans doute en train d'assister au passage à une période de transition sur le marché du travail américain, qui se fait de manière assez brutale, après 2 mois d’un sentiment de coup d’arrêt brutal.

Du coup on a le sentiment d’une forme de division à nouveau à la FED, à propos de l’opportunité d'une remontée de taux cet été. Le marché prévoyait ces derniers temps juin ou juillet, mais désormais très peu d'économistes parient encore sur juin.

Ces dernières heures, on a en plus Lael Brainard, membre du conseil des gouverneurs de la FED, qui dit que le marché américain de l'emploi est sans doute en train de ralentir sur un plus long terme, et que l'économie de manière générale semble être encore trop fragile pour une hausse de taux d'intérêts, avec des risques internationaux qui restent élevés, en Chine, en Europe, et même en ce qui concerne un éventuel Brexit.

Le dollar est donc à nouveau plombé, et le discours de Janet Yellen cette après-midi sera d'autant plus attendu pour donner un cap clair. Car une fois de plus le scénario déraille et va à l'encontre des anticipations de marché. Les sondages sur la probabilité de hausse de taux de la FED donnent 5% pour juin, et 34% pour juillet, et ils ne sont même plus que 9 sur 15 pour le moment à parier sur une hausse des taux avant la fin de l'année, alors qu'ils étaient quasi-unanimes il y a encore quelques semaines.

Valeurs

Compagnie des Alpes

Les investisseurs chinois sont de nouveau à l'offensive dans le tourisme français. Fosun, propriétaire du Club Med, cherche à monter à 10 ou 15% de la Compagnie des Alpes, une négociation plutôt pacifique puisque l’actionnaire de référence du groupe reste la Caisse des Dépôts.

Luxe - Gucci

La filiale de Kering est très optimiste dans sa présentation ce week-end. Le groupe pense croître 2 fois plus vite que l'ensemble de son marché à moyen terme, avec comme objectif 6 milliards d’euros et 30% de marge, notamment grâce au succès de ses nouveaux produits depuis mars. Gucci estime même possible de tripler ses ventes en ligne.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...