Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Le Dollar poursuit son envol

Morning Briefing : Le Dollar poursuit son envol

L'Euro tombe sous 1,10 face au dollar.L'Euro tombe sous 1,10 face au dollar.

(Tradingsat.com) - Si les indices boursiers poursuivent leur route dans des bornes d’évolutions qui ne changent pas depuis le printemps dernier, le dollar, lui, poursuit son ascension sur les perspectives de taux de la FED.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en légère baisse de 8 points à 4.462 (Calls IGMarkets). La belle reprise de vendredi à +1,49%, permet de signer une semaine légèrement haussière à +0,49% en cumulé. Mais encore une fois l’indice a évolué dans des bornes connues, test des 4.370 au plus bas jeudi, avant de remonter en direction des 4.500, de se casser à nouveau le nez à 4.497 au plus haut vendredi. Rien de neuf, pas de catalyseur pour aller plus haut ou plus bas.

Les marchés sont repartis encore pour une semaine d'arbitrages serrés, avec beaucoup de résultats et de statistiques américaines, encore l'occasion d'anticiper le pilotage de taux de la FED pour la remontée prévue en décembre.

C’est d’ailleurs la principale raison de la poursuite de la remontée du dollar, qui fait tomber l’euro sous 1,10 ce matin, à 1,0980. Janet Yellen vendredi à la FED de Boston, a émis l'hypothèse d'une période d'économie américaine « sous haute pression » qu'il va falloir juguler, avec un risque de voir l'économie américaine perdre son potentiel, malgré des signes évidents d'amélioration ces derniers mois. Résumé de l’équation difficile de politique monétaire aux Etats-Unis, mais qui renforce l'idée qu'il est temps désormais de vite remonter les taux pour dégager l'horizon et de se donner de la marge de manoeuvre pour la suite.

Valeurs

Pétrole

Les cours restent fermes, 51.84 dollars sur le Brent, et WTI à 50.15.

Banques

Il y a eu du mieux sur la semaine écoulée. BNPParibas vendredi, par exemple, a repris 2,7%, Société Générale +1,7%, notamment grâce aux résultats en amélioration des grandes banques américaines, et le redressement de leurs activités de marché. Si la tendance se confirme chez les autres grandes enseignes, on pourrait avoir une poursuite de la hausse du secteur bancaire, notamment des groupes plus exposés au marché, comme Natixis.

Europcar

Citigroup commence son suivi avec une recommandation à l'achat, objectif 10,5 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...