Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : La FED et le pétrole calment les ardeurs

Morning Briefing : La FED et le pétrole calment les ardeurs

La FED encore une fois parait bien divisée dans ses dernières minutes.La FED encore une fois parait bien divisée dans ses dernières minutes.

(Tradingsat.com) - Après avoir gagné 1.9% en une semaine, le CAC40 a quasiment tout perdu en 2 jours. La faute à une FED toujours très divisée, et une Arabie Saoudite décidée à augmenter encore sa production de pétrole. Malgré tout les marchés sont attendus au rebond.

Tendance

Le CAC40 est attendu sur une hausse d’une trentaine de points à 4449 (Calls IGMarkets), après une 2ème séance de baisse hier à -0,96%. On perd donc 1,7% sur 2 jours, quasiment l’équivalent des gains accumulés sur la semaine passée. Et justement le marché a de quoi repartir un peu, notamment avec le passage autour d’un seuil kabbalistique qui revient souvent, les 4.444 points !

Wall Street a hésité hier avant de terminer en petite hausse à +0,12% pour le Dow Jones. Le Nikkei lui, a perdu 1,5% en clôture.

Catalyseurs

On a l'impression d'un retour à la raison générale autour des 2 dossiers chauds du moment. Déjà autour de la Réserve Fédérale américaine, puisqu’on on a eu hier publication des minutes de la dernière réunion de politique monétaire. Globalement la FED se donne encore temps, "Il faut attendre d'autres indicateurs avant de relever les taux" dit le communiqué. Mais à nouveau de fortes divisions sont apparues, plusieurs gouverneurs s'inquiétant ouvertement des déséquilibres provoqués par cette période de taux bas.

Certains étaient en faveur d'un relèvement aussitôt que possible, et visiblement 2 membres du board voulaient remonter les taux dès juillet dernier. Le camp de la fermeté semble gagner des points, et le marché doit s'y préparer.

Mais le pétrole reste aussi au coeur des préoccupations de marché. La remontée vers 50 dollars continue, avec un Brent à 49 dollars, et un WTI à 47 dollars. L'espoir que l'OPEP allait parler de gel ou de baisse de sa production a été battu en brèche hier, alors que l'Arabie Saoudite a continué et va continuer à augmenter sa production journalière au-delà des niveaux records actuels selon des sources Reuters, plus de 10,6 millions de barils par jour.

Malgré tout, il semble que même en tenant compte de cela, tous les indicateurs de production tournent autour d'un prix final équilibré autour des 50 dollars pour les prochains mois. C'est notamment l'avis de Pimco qui s'exprimait hier, le géant de la gestion joue ce scénario pour les 2 années à venir, au moins.

Valeurs

Euronext

Le groupe prend 20% d'EuroCCP, spécialiste de la compensation, pour se renforcer sur ce secteur. Le montant de la transaction est de 14 millions d'euros, et la finalisation est attendue avant la fin de l'année.

Danone – Agroalimentaire

Le secteur devrait réagir à la publication des résultats semestriels de Nestlé. Le géant suisse a publié des chiffres de croissance et des bénéfices en-dessous des attentes, mais le maintien des objectifs annuels pourrait limiter une éventuelle réaction négative de la bourse.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...