Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : L'étau de la FED et de la BCE

Morning Briefing : L'étau de la FED et de la BCE

Tous les yeux vont être braqués aujourd'hui sur la BCE et son président, Mario DraghiTous les yeux vont être braqués aujourd'hui sur la BCE et son président, Mario Draghi

(Tradingsat.com) - Les indices boursiers mondiaux sont à nouveaux coincés, au milieu des considérations de politique monétaire mondiales, avec une grande prudence de la part des investisseurs.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est attendu en repli de 8 points à 4.549 (Calls IGMarkets). La petite hausse d’hier (+0,6%) restera donc sans suite, et l’indice parisien semble pour l’instant peu mobile autour de ce niveau. Les volumes restent d’ailleurs faibles, à 2,3 milliards d'euros, beaucoup d'intervenants restent ostensiblement à l'écart, à la veille de la séance la plus importante sans doute depuis les vacances.

Car les investisseurs ont toujours le sentiment d’être bloqués entre FED et BCE. Hier a été publié le Beige Book de la réserve fédérale, avec des indications qui sont toujours en faveur d'une politique qui peut rester accommodante encore un moment. L'économie américaine a cru sur un rythme "modeste" à fin août... Les pressions sur les salaires sont restées "modestes" également, et même l'inflation en tant que telle reste "modeste". Donc sur le papier, rien ne presse pour relever les taux.

De l'autre côté on attend la BCE aujourd’hui, et immanquablement la Banque Centrale va signaler des changements sans doute dans ses critères de rachats, au sein de son programme de soutien au marché.

Les investisseurs veulent croire à un prolongement au-delà de mars 2017, ou/et à un élargissement à des types d'actifs qu'elle va pouvoir racheter. Globalement ce sont ces espoirs qui font tenir le CAC40 au-delà des 4.500 points, et en cas de déception le marché risque une rechute vers les objectifs bas, à commencer par les 4.380.

Valeurs

Pétrole

Le pétrole effectue une petite remontée à 48,70 dollars pour le Brent. L’agence américaine de l'énergie relève ses prévisions de demande mondiale pour cette année à 1,48 million de barils/jour. En revanche, elle abaisse légèrement ses prévisions pour l'année prochaine à 1,42 millions.

Eurazeo

Le groupe a annoncé la cession effective de sa participation dans Foncia, avec un produit de cession de 469 millions d'euros. La trésorerie nette d'Eurazeo s’élève à 770 millions d'euros après l'opération.

Legrand

Le groupe a annoncé le rachat du canadien Solarfective, qui rentre dans le cadre d'un objectif prioritaire, à savoir se renforcer dans le marché de l'éclairage en Amérique du Nord. Une petite acquisition, Solarfective a dégagé 13 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, mais c'est la 8ème opération de rachat pour Legrand cette année.

Somfy

Le groupe annonce l'annulation de son opération de division du nominal du titre en bourse. Elle devait être effective au 3 octobre prochain, mais Somfy préfère l’annuler, n'étant pas certain qu’elle soit neutre pour l'actionnaire, en termes fiscaux notamment.

Bourbon

La société a déclaré une perte nette de 104,3 millions d'euros au 1er semestre. Malgré tout Bourbon confirme ses objectifs financiers pour l'année, et estime que le rééquilibrage entre offre et demande en matière de pétrole l'année prochaine devrait avoir un effet positif sur l'activité.

Carmat

Le spécialiste du cœur artificiel annonce dégager une trésorerie de 43,4 millions d’euros au 1er semestre, les charges d'exploitation sont conformes au plan de marché économique du groupe.

Altran

La société de conseil publie un chiffre d’affaires en hausse de 11% à 1 milliard d’euros au premier semestre, avec un résultat net en croissance de 36%, et un résultat opérationnel en croissance de 28%. Le groupe confirme que l'année 2016 sera un nouvel exercice de croissance rentable.

Air France-KLM

Le trafic passager du mois d'août est en baisse de 0,2%

Wendel

Le groupe annonce une perte nette de 425 millions d'euros au 1er semestre, avec notamment un résultat négatif de la vente de 30 millions d'actions St Gobain. L’ANR est en hausse de 6,9% à 145,8 euros par titre, sans tenir compte de l'apport de la société Constancia, qui pourrait l'augmenter de 6 à 8 euros.

Sanofi

Bernberg rehausse son opinion de conserver à acheter.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...