Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Janet Yellen montre la voie

Morning Briefing : Janet Yellen montre la voie

Janet Yellen garde le cap d'un resserrement monétaire avant la fin de l'année.Janet Yellen garde le cap d'un resserrement monétaire avant la fin de l'année.

(Tradingsat.com) - Après le discours de la patronne de la Réserve Fédérale américaine hier, les marchés ont désormais un cap clair en matière de taux : un relèvement des taux est clairement sur la table pour la fin de l'année, peut-être de quoi stabiliser des marchés très turbulents encore.

Tendance

Le CAC40 est demandé en hausse de 60 points à 4407 (Calls IGMarkets). Hier séance encore difficile et volatile avec une baisse d'1.93% à 4347points, sur des volumes nourris à 5.2 milliards d'euros, avec encore le secteur automobile vecteur de tendance : Peugeot a encore perdu 3.7%, Renault -1.8%, mais tous les secteurs cycliques ont souffert dans le sillage.

Le marché qui va essayer de se trouver quelques raisons de se stabiliser pour ce matin, puisqu'on n'est plus bénéficiaires que d'1.74% sur le CAC40 depuis le début de l'année, et qu'on perd quand même 6.8% sur les 5 dernières journées de bourse.

Catalyseurs

L'accalmie pourrait provenir de la FED, qui se donne une fenêtre de tir supplémentaire pour resserer ses taux directeurs cette année. Dans son discours hier soir, Janet Yellen laisse clairement entendre qu'une remontée des taux aura lieu avant la fin de l'année, que les menaces extérieures dont elle parlait pour justifier le Statu Quo la semaine dernière n'étaient pas de nature à perturber l'économie américaine.

La reprise économique américaine est peut-etre lente, peut-être poussive, peut-être insuffisante, mais saine. La faible inflation selon elle n'est qu'un facteur temporaire, donc il faut agir rapidement. Et en cela Janet Yellen est claire : ne pas agir maintenant aurait des conséquences trop graves, cela obligerait la FED a remonter ses taux beaucoup plus tard et beaucoup plus fort.

Une remontée d'un cran donc a priori à la réunion de décembre pourrait impulser une dynamique progressive et peu perturbante pour l'ensemble de l'économie mondiale. Peu de réaction sur les marchés à ces déclarations, certes le dollar remonte un peu, mais pas de quoi envoyer l'euro par le fond, l'euro-dollar redescend à 1.1165, pas plus. Réaction très mesurée des marchés, le S&P500 a perdu 0.34%, et ce matin en Asie Tokyo regagne 1.1%.

Valeurs

Secteur automobile De la pression encore sur Volkswagen, Standard and Poor's place sous surveillance la note long terme A du constructeur, surveillance négative en vue d'un abaissement à venir. L'agence met en avant des pénalités financières subtantielles après révélation du scandale, avec sans doute à la clé des rappels massifs de véhicules. Moody's de son côté abaisse sa perspective de note, en parlant de risques majeurs pour la réputation et la flexibilité financière du géant allemand.

Nike Résultats intéressants de la part de Nike hier soir après la clôture de Wall Street, avec un bénéfice net d'1.2 milliard de dollars, et des prévisions supérieures aux attentes, dûs en grande partie aux modèles de baskets haut de gamme a forte marge, avec une croissance notable notamment sur les pays emergents. Preuve que même si les capitaux étrangers semblent refluer de ces zones, les Nike y ont toujours la cote et y sont très demandées.

JCDecaux Jefferies commence la couverture du titre à achat, objectif 40€

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...