Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Impatience et turbulences

Morning Briefing : Impatience et turbulences

L'instabilité pourrait ressurgir sur les marchés en fin de journée.L'instabilité pourrait ressurgir sur les marchés en fin de journée.

(Tradingsat.com) - Les marchés restent bloqués dans l’attente du discours de Janet Yellen, présidente de la FED, à 16 cet après-midi à Jackson Hole. Dans l’attente, le CAC40 dispose encore de supports solides.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en baisse de 6 points à 4.401 points, après une séance très intéressante hier, qui s’est terminée par une baisse de 0,6%. En en matinée le marché était prêt à lâcher prise, avec une baisse de plus d’1%, et encore une fois le CAC40 a testé et rebondi sur un seuil très précis à 4377.70, le plus bas d’hier et de lundi. Le support est maintenant identifié avec beaucoup de précision et tient à chaque fois.

Désormais, tout est entre les mains de Janet Yellen, avec son discours cet après-midi à Jackson Hole. Soit elle reste sur les indications du moment, à savoir que la FED pourrait relever ses taux une fois en décembre ou février 2017, position que les marchés anticipent actuellement, et les indices peuvent repartir vers leur dernier plus hauts, 4.500 pour le CAC40 et de nouveaux plus hauts historiques pour Wall Street, soit elle se rallie aux positions plus fermes de ses gouverneurs régionaux, a savoir une remontée un peu plus rapide en deux fois avant la fin de l’année, et là les marchés risquent de très mal réagir.

Une phase de grosse instabilité à prévoir, alors que les marchés financiers sont déserts en ce moment, et que le manque de volume augmente le risque de volatilité, et que le secteur bancaire, par exemple, ou les valeurs plus cycliques, intègrent déjà en partie un scénario joué d’avance, qui pourrait être invalidé d’un coup. Ce qui laisse augurer de gros mouvements en toute fin de séance à Paris et ce soir à Wall Street, et sans doute d’une ouverture compliquée aussi lundi si jamais le discours de Janet Yellen surprend par ses positions.

Valeurs

Gemalto

Le groupe a publié un chiffre d’affaires en hausse au 1er semestre, +1% à taux de changes comparables. La rentabilité est en progrès, +92 pdb pour la marge brute, avec une trésorerie en hausse. Le groupe se dit sur les rails de ses objectifs annuels.

Vivendi

Le chiffre d’affaires du groupe au 1er semestre est en repli de 0.9% à 5 milliards d’euros, avec un résultat opérationnel en baisse de 20,4% à 387 millions. Mais globalement ces chiffres restent dans le cadre des prévisions de marché. Les analystes notent que la croissance est forte sur les segments attendus en progrès, le streaming notamment, +60%, et que les pôles en difficultés sont pris en mains, avec notamment un nouveau plan d’économies de 300 millions chez Canal +, dont les pertes s’aggravent à 106 millions d’euros, et qui continue à perdre des abonnés (500.000 sur un an).

Maurel et Prom

Le titre reprend les cotations ce matin, après l’annonce de la finalisation de la sortie d’un gros actionnaire, Pacifico, qui a détenu jusqu’à 24% de l’entreprise. Maurel et Prom est sous le coup d’une offre de l’indonésien Pertamina qui est en cours.

Adocia

La biotech a annoncé l’arrêt du développement en Phase 3 d’un traitement de certains ulcères liés au diabète, en l’absence de résultats probants en termes d’efficacité.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...