Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Fébrilité en attendant la FED

Morning Briefing : Fébrilité en attendant la FED

Pétrole à 35$ et attente de la FED... les marchés restent sous pression.Pétrole à 35$ et attente de la FED... les marchés restent sous pression.

(Tradingsat.com) - Le marché reste particulièrement instable en attendant la décision de la FED sur ses taux vendredi soir. Le moindre signe de volatilité est prétexte à vendre les indices, et en particulier une correction qui a repris sur le pétrole en direction des 30 dollars le baril.

Tendance

Le CAC40 est attendu sur une hausse de 4 points à 4553. Vendredi on a terminé sur une baisse prononcée d’1.84%, sur des volumes d'échanges consistants à 4.4 milliards. Le volatilité est accrue, sur fond d’instabilité tous azimuts.

Le bilan est lourd aussi à Wall Street avec un SP500 en repli de quasiment 2% vendredi soir, le VIX, l’indice de la volatilité se réveille fortement, à 24.40. Le Nikkei limite les dégâts et termine sur une baisse d’1.8%, après avoir fait entre -2 et -3% en séance.

L’eurodollar de son côté bouge assez peu à 1.0959.

Catalyseurs

Dans l'attente de la FED, qui commence son comité de politique monétaire demain, avec rendu de décision mercredi soir, les marchés restent vulnérables. La principale source d'instabilité est le pétrole, avec une baisse spectaculaire, qui se poursuit. On pensait avoir trouvé des supports du côté des 37 dollars sur le WTI, peine perdue… il redescend ce matin sur ses plus bas de vendredi, vers 35 maintenant.

La correction que les analystes prévoyaient arrive nettement plus vite que prévue, tout le monde vend en Asie ce matin, mais personne pour racheter. Les pétroliers, dont total, disent ne pas prévoir de rebond des prix en 2016, mais on a maintenant l'Agence Internationale de l'Energie qui avertit que la situation de surapprovisionnement devrait même s'aggraver l'année prochaine, avec le retour progressif de l'Iran sur le marché.

Tant que cette source d'instabilité reste présente sur le marché, et avant une décision capitale comme celle de la FED dans quelques jours, on va avoir des marchés sur les nerfs, et une tendance négative à court terme sur les actions, surtout que depuis la décision de la BCE il y a 10 jours, on a des coups de mou de plus en plus sensibles.

Valeurs

Secteur financier

Gros mouvements sur la gestion sur la semaine passée, avec des sorties assez sensibles sur les fonds actions mondiaux, 6.4 milliards d’euros, Mais bilan très contrasté, avec dans le détail 14 milliards de dollars sur les fonds actions traditionnels, et 8 milliards d'entrées sur les ETF.

Donc on arbitre de manière assez sensible, et en faveur des instruments de suivi de tendance, preuve que les marchés, s'ils restent plutôt positifs sur les actions, commencent à être un peu perdus point de vue orientation. Sur les secteurs géographiques, on a toujours des actions européennes recherchés, avec 3.5 milliards de dollars d’entrées de capitaux nettes, contre 9.2 milliards de sorties sur les actions américaines.

A noter aussi, signe de prudence des marchés, 6.1 milliards de dollars d'entrées sur les fonds obligataires mondiaux, et 600 millions de plus sur les fonds matières premières, malgré la forte pression baissière.

Veolia

Le groupe annonce ses objectifs 2018 : un doublement de sa trésorerie disponible à 1 milliard d'euros, un résultat net supérieur à 800 millions d'euros, un EBITDA de 3.5 milliards d'euros et un chiffre d'affaires de plus de 27 milliards d'euros, et sur la période 2016-2018 une reprise de la croissance pour atteindre 2 ou 3% par an en moyenne, +5% pour l'EBITDA, +10% pour le dividende et 600 millions d'euros de réduction des coûts.

ADP

Le trafic de novembre est en repli d'1,8%, l’impact des attentats à Paris est chiffré à -6% sur la 2ème quinzaine du mois.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...