Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Équilibre instable

Morning Briefing : Équilibre instable

Entre Deutsche Bank et Entre Deutsche Bank et

(Tradingsat.com) - Après une séance peu significative hier, alors que la Bourse de Francfort était fermée, le marché parisien s’oriente vers un début de séance indécis dans un contexte volatil.

Tendances et catalyseurs

Le CAC40 est demandé quasiment inchangé à +5 points pour 4.458 points. Hier il a gagné 0,12% sur des volumes très minces, 1,9 milliard d’euros de titres négociés, car il n'y avait pas de cotations à Francfort pour cause de joue férié. Wall Street retombe un peu à -0,3% en clôture, et ce matin Tokyo gagne un peu de terrain à +0,83%. La moyenne des 3 places nous donne donc une note indécise pour commencer la journée.

A très court terme, l’indice parisien reste bloqué entre 4.444 et 4.500, avec une grande prudence des investisseurs. La tendance est très incertaine, le marché est vraiment sur le fil et connait des petits coups de mou qui pour l'instant ça restent contenus... Mais les investisseurs ont conscience d’être sur un marché fébrile, au milieu de mouvements de fonds tels que le destin de la Deutsche Bank et un « Hard Brexit » qui se précise du côté du Royaume-Uni. Les déclarations du Premier Ministre Theresa May ce week-end ont provoqué hier un décrochage de la Livre Sterling, au plus bas quasiment depuis 1985.

Valeurs

Pétrole

Le Brent poursuit sa remontée au-dessus des 50 dollars, à 50,70 dollars.

Auto

L’automobile américaine confirme qu’elle subit un début de stagnation et sans doute de retournement de cycle. Les ventes de septembre sont en baisse de 0,5%, et ce malgré de gros rabais chez les vendeurs un peu partout dans le pays. GM voit ses ventes baisser de 0,6%, Ford -8% et Fiat Chrysler -1%. A noter que les constructeurs japonais s'en tirent mieux sur la période, Honda inchangé, Toyota +1.5% et Nissan +5%.

LVMH

Le groupe annonce le rachat de Rimowa, bagagiste de luxe allemand. LVMH va prendre 80% du capital pour 640 millions d'euros.

EDF

Le groupe va récupérer mathématiquement 1 milliard d'euros auprès des clients fraçais, après mise en application d'une décision du conseil d'état prise à la mi-juin, concernant des hausses de tarifs jugées insuffisantes. Les tarifs vont donc augmenter de manière rétroactive.

Bonduelle

Le résultat opérationnel annuel est en baisse de 7,2% à 103,5 millions d’euros, le dividende est stable à 43 centimes. Le groupe est très prudent pour l’exercice 2016-2017, avec pour objectifs une croissance très modérée et une rentabilité stable.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...