Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : ... ce sera donc "pas maintenant" pour la FED

Morning Briefing : ... ce sera donc "pas maintenant" pour la FED

Prises de profits à prévoir après le statu quo de la FedPrises de profits à prévoir après le statu quo de la Fed

(Tradingsat.com) - La décision de la FED hier de ne pas relever ses taux directeurs hier, les laissant proche de zéro, au plus bas depuis 8 ans, était largement anticipée par le marché... tout comme un éventuel relèvement ! Résultat : une correction des indices à prévoir.

Tendance

Le CAC 40 à Paris est demandé en baisse de 12 points à 4643 (Calls IGMarkets). Hier on a gagné 0.2%, ce qui nous fait un gain de 2.82% en 3 jours, assez confortable pour commencer à prendre quelques bénéfices. D'autant que Wall Street a impulsé le mouvement hier après le rendu de décision de la FED et son statu quo sur les taux, les indices qui étaient en hausse ont commencé à corrigé, terminant sur une petite baisse, -0.26% pour le SP500.

Ce matin en Asie, le Nikkei recule d'1.8% , Shanghai +0.8% à 7h50.

Correction aussi sur les taux du marché obligataire, détail qui n'a pas manqué de faire grincer des dents sur les marchés, le mouvement à commencé précisément 10 minutes avant le rendu de décision de la FED. Le taux à 2 ans américain après avoir touché quasiment 0.8% hier, a brusquement chuté à 0.67%, et le rendement à 10 ans est passé de 2.3% quasiment, à 2.18%, détente marqué aussi sur les dettes européennes, notamment l'OAT à 10 ans dont le taux repasse d'un coup sous 1%, contre un peu plus d'1.1%.

Catalyseurs

Au dilemme "Maintenant au jamais", Janet Yellen, présidente de la FED à répondu "Pas maintenant". Donc "Jamais". Un "jamais" tout relatif, qui repousse en réalité une éventuelle hausse des taux à la fin de l'année. Il reste une petite fenêtre de tir, une réunion du comité de plitique monétaire en octobre, mais sans communication avec la presse, donc compliqué de prendre une décision capitale lors de celle-ci. Dernière possibilité la réunion de décembre.

Mais hormis une minorité d'économistes interrogés hier, tout le monde semble désormais en faveur de taux qui resteront à zéro jusqu'à l'année prochaine, ce qui va être encore plus complexe à gérer pour la FED, toujours coincée entre nécessité de réduire les déséquilibres monétaires, et en même temps marchés turbulents, croissance mondiale faible, et aussi échéances politiques aux Etats-Unis qui réduisent la visibilité et la marge de manoeuvre.

Par conséquent il va falloir vivre encore quelques temps dans un environnement où l'action des banques centrales ca continuer de causer des perturbations sur l'économie mondiale. Un moindre mal pour les banquiers centraux, qui préfèrent donc couper court au dilemme en restant sur leurs positions : inonder l'économie de liquidités et poursuivre une politique de taux plancher.

La volatilité qui est encore tombée d'un coup hier est bien le signe que ce suspense autour de la FED n'a effrayé personne en matière de pris de position sur le marché, le VIX a terminé à 21.1 points, avec même un passage sous les 20 en séance. On continue à jouer l'accalmie, mais cela pourrait se tendre à nouveau avec les échéances des prochains jours, notamment les éléctions legislatives en Grèce.

Valeurs

Thalès

Le groupe a annoncé un acompte sur dividende de 35 centimes au titre de son exercice 2015.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...