Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Calme précaire

Morning Briefing : Calme précaire

Le CAC40 devrait s'offrir un petit répit à l'ouverture.Le CAC40 devrait s'offrir un petit répit à l'ouverture.

(Tradingsat.com) - Après un léger mieux sur les marchés hier, on sent que les investisseurs ont besoin de souffler après un retour marqué de la volatilité. Le secteur bancaire sera encore en première ligne.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est attendu quasi-stable à +3 points pour 4.402 (Calls IGMarkets). Hier l’indice s'est redressé en fin de séance après avoir encore une fois donné des signes de faiblesse au matin, avec un plus bas vers 4.360 avant de remonter un peu. La tendance générale a suivi le parcours de la Deutsche Bank et du secteur bancaire, avec une nouvelle vague de forte baisse en début de séance, et puis des acheteurs qui arrivent en fin de séance et stoppent le mouvement de vente à découvert.

La tendance s'est prolongée du coté de Wall Street, qui a clôturé sur une hausse de 0,64% pour le SP500, avec un catalyseur majeur, la confiance des consommateurs américains, au plus haut depuis 9 ans. De quoi confirmer les bonnes dispositions qui régnaient dès le matin, avec à court terme une opinion publique qui semble se tourner à court terme vers Hillary Clinton plutôt que Donald Trump, après le premier débat pour l’élection présidentielle américaine.

En revanche l'Asie connait une passe compliquée : le dollar est en baisse, et du coup la plupart des devises du continent, dont le yen, restent très fermes. Ce qui provoque une baisse des indices boursiers, notamment du Nikkei, qui a terminé en repli d’1,3% ce matin. L’Europe devrait donc faire la moyenne et ouvrir sur des points de stabilité.

A noter la nouvelle baisse du pétrole : le baril de Brent de Mer du Nord baisse à 46,2 dollars, et 44,7 pour le bru américain WTI. Les cours sont pris entre deux faux, avec des stocks américains en forte diminution sur la semaine écoulée, mais en même temps une certitude, il n'y aura pas d'accord à Alger ce week-end sur une éventuelle limitation de la production du cartel de l’OPEP. Même si Arabie Saoudite et Russie sont d'accord, l'Iran refuse le pacte. Le pays souhaite, avant de signer tout accord, revenir à ses quotas de production d'avant la période des sanctions internationales, à savoir représenter à peu près 13% de la production totale du Cartel.

Valeurs

Neopost

Le résultat net semestriel du groupe est en baisse sur un an à 58 millions d'euros, contre 64,7 un an plus tôt à la même période. Le chiffre d’affaires s’affiche lui aussi en repli à 557 millions d’euros. Neopost va réduire ses coûts de plus de 50 millions d'euros par an d'ici 2 ans.

Airbus

S&P rehausse sa note de crédit de A à A+, avec une perspective stable. L’agence souligne que la gestion financière de l'avionneur est très positive pour son profil de crédit, avec des levées de fonds et des cessions, sans trop de dépenses en matière de rachat d'actions ou de croissance externe.

Ubisoft

Juste avant l’assemblée générale, qui sera sans doute l’occasion d’un affrontement entre la famille Guillemot et Vivendi, Ubisoft annonce une acquisition intéressante pour le groupe : Ketchapp, spécialiste des jeux en téléchargement pour mobiles. D'un seul coup, avec ce rachat, Ubisoft devient le 4e acteur mondial du jeu en téléchargement.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...