Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Moody's abaisse la note souveraine de l'italie de deux crans

Marché : Moody's abaisse la note souveraine de l'italie de deux crans

Moody's abaisse la note souveraine de l'italie de deux cransMoody's abaisse la note souveraine de l'italie de deux crans

par Wayne Cole

(Reuters) - A la surprise des marchés financiers, l'agence américaine Moody's Investor Service a abaissé vendredi de deux crans la note souveraine de l'Italie, qui passe de A3 à Baa2, et a assorti sa décision d'une perspective négative.

L'initiative, qui a entraîné une nette baisse de l'euro sur les marchés asiatiques, pourrait se traduire par une augmentation des taux auxquels Rome emprunte avant l'émission d'obligations prévue dans la journée.

"La note de la dette italienne pourrait être encore abaissée dans le cas d'une nouvelle détérioration des perspectives économiques ou de difficultés dans la mise en oeuvre des réformes", avertit l'agence, dont la note est inférieure à celle de Standard & Poor's et de Fitch Ratings.

"Si l'accès de l'Italie aux marchés de la dette publique devait se restreindre et si le pays devait solliciter une aide extérieure, sa note souveraine pourrait passer à des niveaux nettement inférieurs", ajoute-t-elle.

Sa décision ne pouvait intervenir à un plus mauvais moment pour l'Italie, qui s'apprête à émettre pour 5,25 milliards d'euros d'obligations dans la journée. Certains tablaient sur une baisse des taux à cette occasion après les signes positifs observés dans le sauvetage des banques espagnoles.

SIGNE DES TEMPS

"Je suppose que cela va (...) peser sur le taux des obligations italiennes ou les faire monter cette nuit et éventuellement exacerber les craintes européennes", a commenté Shane Oliver, économiste en chef chez AMP Capital Markets à Sydney.

"C'est un signe des temps. Je suppose que nous allons assister pendant un long moment à l'abaissement (des notes) des principaux pays européens", a-t-il ajouté.

Une poursuite de la dégradation des conditions de financement due à de nouveaux chocs économiques et financiers dans la crise des dettes qui affecte la zone euro ajouterait aux perspectives négatives de la note souveraine de l'Italie, poursuit Moody's.

A l'inverse, la mise en oeuvre de réformes économiques et de mesures budgétaires à même de relancer la croissance et d'assainir les comptes publics pourrait conduire à une perspective stable, souligne-t-elle.

L'agence a en outre abaissé de Aaa à A2 la note maximale qui peut être attribuée à un emprunteur public italien.

Ces révisions, explique-t-elle, reflètent l'exposition accrue de l'Italie au risque politique que représenterait par exemple une sortie de la Grèce de la zone euro ou une nouvelle demande d'aide de la part de l'Espagne.

Jean-Philippe Lefief pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...