Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Moody's abaisse de deux crans la note de la belgique, à aa3

Marché : Moody's abaisse de deux crans la note de la belgique, à aa3

tradingsat

par Daniel Bases et Walter Brandimarte

NEW YORK (Reuters) - Moody's a annoncé vendredi l'abaissement de deux crans de la note de crédit de la Belgique, de Aa1 à Aa3, jugeant que le "sentiment fragile" autour de la dette souveraine en zone euro accroît les risques pour le financement des pays les plus endettés.

Cette décision fait suite au placement de la note belge sous revue en octobre dernier. L'agence de notation a assigné une perspective négative à cette nouvelle note, ce qui suggère qu'un nouveau déclassement est possible dans les deux ans.

Les inquiétudes à propos des perspectives de croissance du pays et au sujet de son secteur financier, avec notamment le poids pour l'Etat belge du renflouement de Dexia, ont également contribué à cette décision, dit Moody's dans un communiqué.

"La fragilité des marchés de la dette souveraine est de plus en plus enracinée et il est peu probable qu'elle se dissipe dans un futur proche", écrit l'agence.

"Cela se traduit par des tensions potentielles accrues sur le financement des pays de la zone euro avec une dette importante et des besoins de refinancement comme la Belgique."

Le nouveau gouvernement belge, qui vient d'entrer en fonction après un an et demi de négociations entre partis Wallons et Flamands, n'a pas souhaité faire de commentaire sur cette décision.

MARCHANDAGE

La perspective négative attachée à la note reflète les inquiétudes actuelles autour des finances de l'Etat belge et des perspectives de croissance dans une zone euro plombée par la crise de la dette, a déclaré à Reuters Alexander Kockerbeck, analyste de Moody's spécialiste de la dette souveraine.

"L'expérience récente en Belgique montre que le processus de marchandage politique peut être très difficile et il se pourrait que le nouveau gouvernement doive se mettre d'accord sur des mesures (d'austérité) supplémentaires", a-t-il dit lors d'une interview.

"Il est assurément difficile pour le gouvernement de définir des mesures additionnelles étant donné la révision à la baisse des perspectives de croissance économique que nous avons connu dans toute la zone euro."

La décision de Moody's intervient quelques heures après que Fitch a annoncé placer six pays de la zone euro, dont la Belgique, sous surveillance négative. L'agence a en outre abaissé à négative la perspective sur la note 'AAA' de la France.

De son côté, Standard & Poor's attache une note AA au pays et a placé début décembre 15 pays de la zone euro sous surveillance négative, dont la Belgique.

Jeudi, Moody's a abaissé jeudi d'un cran la note de crédit de la partie française de Dexia, Dexia Crédit Local, pour la ramener à Baa1 contre A3, exprimant des inquiétudes à l'égard du plan de garantie de financement destiné à couvrir ses besoins de refinancement.

Jean Décotte pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...