Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Metro s'inquiète de l'impact du japon

Marché : Metro s'inquiète de l'impact du japon

tradingsat

DÜSSELDORF (Reuters) - Metro, numéro quatre mondial de la distribution, a déclaré mardi que l'amélioration des conditions économiques pourrait être remise en cause par les conséquences du séisme au Japon et les troubles en Afrique du Nord, une annonce qui a éclipsé des résultats 2010 supérieurs aux attentes et fait reculer son titre en Bourse.

"Etant donné les conséquences encore incalculables de la catastrophe au Japon, les événements politiques récents en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, ainsi que la situation financière difficile de certains pays européens (...) les risques d'une dégradation de l'environnement économique ont augmenté", a souligné é le distributeur à l'occasion de la présentation de ses résultats 2010.

Vers 11h40 GMT, le titre Metro reculait de 3,83% à 48,18 à la Bourse de Francfort, alors que le DAX cédait 0,19% et que l'indice sectoriel européen de la distribution Stoxx 600 perdait 0,4%.

Le distributeur allemand enregistrait ainsi le plus fort recul parmi les titres européens entrant dans la composition de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 (+0,18%).

Le groupe allemand, qui opère à la fois de petits supermarchés et des grands magasins en passant par des points de ventes de produits électroniques, a annoncé son intention d'ouvrir plus de 110 magasins cette année, essentiellement en Chine, en Inde et en Russie.

La chaîne de produits électroniques MediaMarkt-Saturn, qui a tardé à mettre en place des ventes par internet contrairement aux britanniques Dixons et Kesa, lancera une plate-forme de commerce électronique pour l'Allemagne au second semestre 2011.

Metro a dégagé l'an dernier un résultat opérationnel (Ebit) hors éléments exceptionnels de 2,42 milliards d'euros en 2010, exercice pour lequel le groupe propose un dividende de 1,35 euro par action.

Les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé un Ebit de 2,32 milliards d'euros et un dividende de 1,25 euro.

En janvier, Metro avait annoncé une hausse de 2,6% de ses ventes 2010, à 67,3 milliards d'euros.

Pour 2011, le groupe anticipe une progression de quelque 10% de son Ebit ajusté, qui serait ainsi à 2,65 milliards d'euros, un niveau conforme aux attentes des analystes.

Victoria Bryan, Benoit Van Overstraeten et Myriam Rivet pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...