Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Mario draghi nommé à la tête de la bce, bini smaghi va partir

Marché : Mario draghi nommé à la tête de la bce, bini smaghi va partir

tradingsat

par Julien Toyer et Emmanuel Jarry

BRUXELLES (Reuters) - L'Italien Mario Draghi a été nommé vendredi comme le prochain président de la Banque centrale européenne par les dirigeants de l'UE, son compatriote Lorenzo Bini Smaghi s'étant engagé à quitter le conseil des gouverneurs de la BCE pour faciliter cette nomination.

Mario Draghi, l'actuel gouverneur de la Banque d'Italie, âgé de 63 ans, succédera donc au Français Jean-Claude Trichet qui quittera son poste fin octobre après huit années passées à la tête de l'institution de Francfort.

Cette nomination, alors qu'elle semblait initialement n'être qu'une formalité, a fait l'objet d'intenses discussions en marge du sommet européen, non sur le choix de Mario Draghi mais sur le fait que l'Italie puisse avoir deux membres au conseil des gouverneurs de la BCE alors que la France n'en aurait plus.

Paris a fait valoir avec force la règle non écrite selon laquelle le directoire de la BCE comprend un représentant de chacun des quatre grands pays de la zone euro, menaçant de ne pas formaliser la nomination vendredi.

Dans le cadre d'un accord tacite passé en avril entre Paris et Rome, le gouvernement italien a demandé à Lorenzo Bini Smaghi de démissionner pour laisser sa place à un Français en contrepartie du soutien de la France à la candidature de Mario Draghi.

Mais le président du Conseil italien Silvio Berlusconi n'avait pas consulté préalablement Lorenzo Bini Smaghi, et celui-ci avait critiqué la semaine dernière des tentatives d'ingérence politique dans le fonctionnement de la BCE.

LE SUCCESSEUR FRANÇAIS PAS ENCORE CONNU

Nicolas Sarkozy et Herman Van Rompuy ont expliqué que la situation s'était dénouée dans la matinée lors de contacts téléphonique avec l'intéressé.

Le président du Conseil européen a dit avoir reçu l'assurance de Lorenzo Bini Smaghi qu'il n'irait pas au terme de son mandat, en 2013.

Le chef de l'Etat français a dit que ce dernier l'avait assuré "qu'avant la fin de l'année il serait appelé à avoir de nouvelles fonctions". Il a refusé de dire qui le remplacerait du côté français mais les noms d'Ambroise Fayolle, administrateur pour la France au Fonds monétaire international, et de Benoît Coeuré, directeur général adjoint du Trésor français, sont parmi les plus cités pour rejoindre Francfort.

Pour sa part, Silvio Berlusconi a estimé que Lorenzo Bini Smaghi était "sans conteste" qualifié pour devenir le prochain gouverneur de la Banque d'Italie.

Les autres candidats sont Fabrizio Saccomanni, directeur général de la Banque d'Italie, et Vittorio Grilli, directeur général du Trésor italien, a-t-il ajouté.

La candidature de Mario Draghi à la tête de la BCE a bénéficié d'un large soutien ces derniers mois, même si l'Allemand Axel Weber faisait figure de favori jusqu'à l'annonce, en février, de sa démission de la présidence de la Bundesbank et que certains rappelaient le poste occupé par l'Italien chez Goldman Sachs entre 2002 et 2005.

Avec Jean-Baptiste Vey à Paris, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...