Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Mario draghi douche les espoirs de nouveaux ltro par la bce

Marché : Mario draghi douche les espoirs de nouveaux ltro par la bce

Mario draghi douche les espoirs de nouveaux ltro par la bceMario draghi douche les espoirs de nouveaux ltro par la bce

FRANCFORT (Reuters) - Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a déclaré mercredi qu'il ne revenait pas à la BCE de compenser l'inaction d'autres institutions, laissant ainsi entendre que de nouvelles opérations de refinancement à long terme (LTRO) n'étaient pas à l'ordre du jour.

L'injection de plus de 1.000 milliards d'euros de liquidités par la BCE dans le cadre de deux opérations de refinancement à trois ans, l'une en décembre l'autre en janvier, ont permis de calmer les inquiétudes sur l'accès à la liquidité des banques européennes sans parvenir toutefois à réduire durablement les tensions sur les dettes souveraines de certains pays du bloc.

Interrogé sur l'éventualité de nouveaux LTRO, Mario Draghi a déclaré que de nombreux indicateurs de stress étaient désormais légèrement moins tendus qu'en novembre, juste avant l'annonce des opérations de refinancement à long terme. Il a souligné que la question était désormais de savoir si ces mesures étaient réellement efficaces.

"Certains des problèmes de la zone euro n'ont rien à voir avec la politique monétaire", a-t-il déclaré. "C'est ce dont il faut que nous soyons conscients et je ne pense pas que ce soit une bonne chose que la politique monétaire compense l'inaction d'autres institutions", a-t-il ajouté.

Eva Kühnen, Marc Joanny pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...