Bourse > Actualités > Points de marché > Marchés de taux : Trou d'air à la mi-journée, embellie ce soir

Marchés de taux : Trou d'air à la mi-journée, embellie ce soir

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le marché joue a t'il joué à se faire peur avec l'avis de la Cour de Karlsruhe concernant le recours déposé à l'encontre des OMT de la BCE (pas de réponse avant les élections allemandes, sauf éventuelle 'fuite').
Même si Wolfgang Schaüble se dit très confiant dans une approbation par les 'sages', on sait que le patron de la Bundesbank -Jens Weidman- et nombre de ses collègues y sont en revanche farouchement opposés et Angela Merkel n'y consent que pour des raisons tactiques (afin de ne pas se voir reprocher d'avoir privé la BCE de la seule véritablement dissuasive en période d'attaques spéculatives) ?

Toujours est-il que les marchés obligataires sont sous pression ce mardi et cela ne fait que prolonger le mouvement de dégradation observé la veille.
Quoi que dise la FED -ou qu'elle évoque avec 1.000 précautions une réduction du 'QE-3'-, les opérateurs jugent qu'il n'y a plus de potentiel de hausse sur les T-Bonds, alors peu importe de savoir quand la liquidité va commencer à se tarir, il vaut mieux figurer parmi les premiers à tirer les marrons du feu.
Les T-Bonds US ont vu leur rendement se tendre à 2,29% en début d'après-midi avant de se contracter un peu vers 2,225%, les Bunds allemands ont connu une poussée de fièvre jusque vers 1,65% (ça se calme à 1,61% ce soir)et les OAT affichent plus de 2,17% (à égalité avec les Guilts britanniques).

Au sud de l'Europe, la tendance apparaît tout aussi négative avec des BTP italiens à 4,3% (contre 3,9% il y a 1 mois) et un '10 ans' espagnol à 4,65% (contre 4,75% en début d'après-midi, soit +15Pts de base).

A noter que les bons du Trésor nippons ont également vu leur rendement se redresser de 0,84% vers 0,87% après que la banque centrale japonaise ait confirmé le tracé de sa politique monétaire ultra-accommodante... mais sans rajouter de nouvelles liquidités.

Si la croissance japonaise a été révisée à +4%, les signes de ralentissement se multiplient en revanche en Chine et chez deux de ses principaux fournisseurs de matières premières et de 'commodities': l'Australie et le Brésil.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...