Bourse > Actualités > Points de marché > Marchés de taux : Seance hypervolatile au Japon, taux US à 2%

Marchés de taux : Seance hypervolatile au Japon, taux US à 2%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Cette journée du jeudi 23 mai restera gravé dans les esprits comme étant la plus volatile qu'aient connu les marchés obligataires et d'actions au 21ème siècle.

Mais l'information macro-économique du jour, ce sont les PMI qui ralentissent en Asie (le PMI 'global' recule de 50 vers 49,6 en Chine au mois de mai) et aux Etats Unis (le PMI manufacturier se contracte à 51,9 contre 52,1).
Ils se stabilisent en Europe (le flash PMI allemand ressort inchangé à 49,9, toujours en-dessous du seuil pivot des 50) mais sur des niveaux extrêmement faibles..

Aux Etats Unis, pas question de s'attarder sur une activité économique languissante: les opérateurs US ne veulent retenir que le recul de -22.000 des demandeurs d'emploi à 340.000 puis surtout la hausse de 2,3% des ventes de logements neufs au mois d'avril, avec à la clé une révision à la hausse des ventes à 444.000 en mars (le prix médian continuant de grimper à 271K$).
Il en résulte une poursuite de la remontée des taux longs US vers 2,03%, ce que Wall Street continue d'ignorer: on vient de 1,62% sur le '10 ans' et la dégradation se poursuit, mais les actions passent outre, comme à Tokyo ces 15 derniers jours, jusqu'à ce jeudi.

Ce n'est probablement pas un hasard si l'inversion de polarité à la bourse de Tokyo a coïncidé avec le test du seuil des 1% sur les taux longs japonais.

Un coup de tabac prévisible de l'avis général, sauf que la cote d'alerte sur les bons du trésor nippons a été franchie depuis bien longtemps puisque le rendement avait déjà fait un bond de +50% depuis le plancher des 0,57% de début mai lorsque les 0,85% ont été testés en fin de semaine dernière.

Tokyo a ignoré ce fait et opté pour la 'fuite en avant'... et accéléré sa progression alors que les taux longs affichaient 0,85%, puis 0,88% mardi, puis 0,90 mercredi, jusqu'à ce que le '10 ans' se désintègre jeudi matin (de -20% en l'espace de 2 heures), ce qui a propulsé le rendement vers 1,01%.
Avec le flash krach du Nikkei en fin de séance (le repli passant de -3% à -7,3% en l'espace d'une heure), les bons du Trésor japonais se sont spectaculairement redressés (de +28% sur leurs planchers du jour) et ont vu leur rémunération retomber vers 0,83% puis 0,842% en clôture.

On peut argumenter longtemps sur l'existence de courants de pensée divergents au sein de la FED, sur des questions de calendrier concernant le 'tappering' (la réduction) du 'QE-3 (juin, septembre, décembre ?), le fait majeur, c'est l'émergence du sentiment qu'il n'y a plus de marge de progression pour les marchés obligataires.

Malgré la chute de -2,5% des places boursières européennes, les marchés obligataire continuent de reculer et le 'BTP 10 ans' italien repasse au-dessus des 4% (à 4,02%), le '10 ans' espagnol remonte de 4,18% à 4,26%.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...