Bourse > Actualités > Points de marché > Marchés de taux : La tension se confirme en Espagne et Italie

Marchés de taux : La tension se confirme en Espagne et Italie

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions et les marchés de taux sont montés de concert (ce qui constitue en principe une anomalie) depuis la mi-novembre.
Les voici en train de rechuter avec la même unanimité pour des motifs guère plus évidents que ceux évoqués fin 2012 et qui n'avaient eu aucun impact négatif sur la tendance : non résolution de la question du surendettement des Etats Unis, idem pour les créances douteuses et le financement des régions en Espagne, chute du PIB italien, forte contraction de l'activité en France, désintégration sociale de la Grèce, faillite de Chypre... faut-il continuer la liste, elle est encore longue !

La remontée des taux en Europe et aux Etats Unis a débuté dans l'indifférence générale mi-janvier: elle vient de s'accélérer depuis début février avec un '10 ans' espagnol qui grimpe vers 5,54% et un '10 ans' italien qui prend 10 points de base supplémentaires à 4,54% (+50Pts depuis les récents planchers).
A noter également que le rendement des bons portugais se tend à 6,49%, soit 45Pts de plus qu'il y a 1 mois.

Paradoxalement, c'est la Grèce qui se porte le mieux avec des taux longs qui se contractent de 7Pts de base à 10,82% ce mercredi alors que les 'Bunds' se détendent de 2Pts de base à 1,63%.

Notons que le 'spread' avec les OAT reste proche de 65Pts à la veille du sommet de Bruxelles ou la France et l'Allemagne tenteront de relancer la construction européenne mise à mal par la récente crise du financement de l'Union (l'Angleterre souhaitant une Europe 'à la carte' où elle serait libre de ne contribuer qu'à ce qui lui assure un 'retour sur investissement').
D'autre part, le plongeon du Yen vers des niveaux plus revus depuis avril 2010 (1,277/Euro) met à mal la compétitivité européenne et de façon particulièrement brutale (plus fort mouvement sur les changes depuis la période août/octobre 2008, avec un débouclement en catastrophe du 'carry-trade yen/Euro et Yen/Dollar qui avait fait flamber la devise nippone de +30% en 3 mois).
Faute de parvenir à rétablir leur balance commerciale, beaucoup de pays européens risquent de voir se creuser de nouveau leurs déficits et ne seront pas en mesure de tenir leurs objectifs de désendettement... et l'Allemagne serait présomptueuse de se croire à l'abri de la concurrence japonaise et des déboires de ses principaux partenaires de l'Eurozone.

Faute de statistiques pour rassurer Wall Street cet après-midi, les opérateurs pressente que les indices US sont peut être en bout de course et qu'ils ne pourront rester éternellement indemnes de la correction boursière qui frappe l'Euro-Stoxx50 depuis mercredi dernier.
Une petite rotation en faveur des T-Bonds se dessine et le rendement du 2022 redescend ce soirsous les 2% (à 1,9800%).


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...