Bourse > Actualités > Points de marché > Marchés de taux : Calmes, en attendant les minutes de la FED

Marchés de taux : Calmes, en attendant les minutes de la FED

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés US se figent à l'équilibre dans l'attente de la publication des 'minutes' de la FED concernant sa dernière réunion: les opérateurs n'attendent pas d'allusion à une 'exit strategy' mais bien à la confirmation des mesures de soutien non conventionnelles à l'économie.

Ni la hausse de 0,2% des prix à la production (contre 0,4% attendu), ni le recul inattendu de -8,5% des mises en chantier aux Etats Unis en janvier n'impacte les T-Bonds US dont le rendement se stabilise ce soir vers 2,0150% après avoir atteint 2,03% en début d'après-midi.
Le '10 ans' américain s'est de nouveau rapproché d'un seuil de résistance situé vers 2,05% (le '30 ans' flirtant avec les 3,25%): un franchissement pourrait traduire un accès de nervosité relatif aux perspectives de réduction de la dette d'ici début mars si le Congrès à majorité républicaine reprend sa guerrilla contre la Maison Blanche.

En Europe, chaque jour qui passe rapproche un peu plus Chypre d'un défaut puis d'une restructuration de sa dette... mais un tel scénario engendrerait de nouvelles pertes pour le système bancaire grec.
Le '10 ans ' grec voit son rendement remonter de 10,8% vers 11,1% en 48H mais ce genre d'écart est assez banal et ne traduit pas une véritable remontée de l'aversion au risque.

Et il, y a beaucoup plus paradoxal ce mercredi puisque le rendement du '10ans ' espagnol se détend de 2Pts de base à 5,18% alors que l'on mesure un peu mieux chaque jour les enjeux colossaux et le coût potentiel (pertes abyssales) de l'éclatement de la bulle immobilière de 2008.

La Sareb, une structure de 'defeasance' (ou 'bad bank') n'a racheté à ce jour que 60MdsE de biens saisis ou invendus (soit environ 90.000 logements).
Ce n'est qu'une goutte d'eau en regard des 200.000 logements saisis et du stock supérieur à 1 million de logements neufs invendus (estimation de Fitch fin 2012... mais un chiffre de 2 millions de logements inoccupés circule avec insistance).

La Sareb, créée à la demande des autorités européennes -qui avait repris nombre d'actifs avec une décote de 50%- a déjà mis en vente 13.000 logements (soit 15% de son stock) en janvier: les professionnels craignent un nouveau 'trou d'air' sur les prix en 2013 si elle force l'allure.

A moins de 45 ou 50% de décote par rapport à 2008, difficile de trouver preneur... et les gigantesques stocks de la Sareb ne sont que la partie émergée de l'iceberg : ils ne représentent que 6% des 1.200.000 logements que les banques détiennent sous forme d'hypothèque ou de biens saisis, et c'est sans compter avec les créances bancaires portant sur des centres commerciaux déserts et des millions de mètres carrés de bureaux inoccupés.

Mais Mariano Rajoy se réjouit: 'le naufrage a été évité'.

Avec un déficit proche de 7% du PIB en 2012 et 300 milliards de pertes immobilières latentes, à chacun de se faire son idée sur la question.

Les optimistes estiment que c'est gérable en recourant au MES et aux liquidités de la BCE (si l'Espagne en fait enfin la demande).




Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...