Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : ZF renonce à son OPA sur Haldex, la balle dans le camp de Knorr

Marché : ZF renonce à son OPA sur Haldex, la balle dans le camp de Knorr

tradingsat

STOCKHOLM (Reuters) - Le spécialiste suédois des systèmes de freinage Haldex a demandé mercredi à l'équipementier automobile allemand Knorr-Bremse de préciser ses intentions à son égard après l'abandon par ZF Friedrichshafen de l'abandon de sa propre OPA.

Plusieurs équipementiers allemands lorgnaient Haldex et son savoir-faire dans les systèmes de freinage des camions en particulier, dans le but de concevoir des mécanismes de conduite autonome intégrée destinés aux utilitaires.

Knorr-Bremse et ZF étaient jusqu'à ce mercredi les deux seuls à rester en lice et Haldex avait fortement recommandé aux actionnaires d'accepter l'offre de ZF, d'un montant de 5,29 milliards de couronnes (553 millions d'euros), au détriment de celle pourtant plus élevée de Knorr-Bremse, de 5,53 milliards de couronnes, évoquant d'éventuelles difficultés avec les autorités de la concurrence.

Haldex veut donc savoir si Knorr-Bremse maintient sa propre proposition.

"Nous lui avons demandé des informations, sur leurs intentions, pour que nous soyons sûrs. Mais nous n'avons pas ces informations qui nous permettraient de savoir avec certitude s'il compte aller jusqu'au bout", a dit Magnus Johansson, le président par intérim de Haldex.

"Nous craignons que les clients commencent à réagir à l'incertitude actuelle. Il y a un risque pour l'entreprise à ce niveau et un risque que le personnel souffre de l'incertitude".

Stefan Sommer, le président du directoire de ZF, a dit pour sa part qu'il prendrait contact avec Knorr-Bremse au sujet de "l'évolution future de Haldex".

ZF a précisé qu'il détenait 21,7% du capital de Haldex mais que les promesses de vente recueillies à l'issue de son offre ne représentaient que 9,6% du capital.

"Les actions présentées à la vente dans le cadre de l'offre seront automatiquement restituées à leurs propriétaires respectifs", a-t-il dit dans un communiqué.

Knorr-Bremse, qui détient 14,9% du capital de Haldex, a dit que les derniers événements "confortent son sentiment d'avoir fait la meilleure offre. L'offre court jusqu'au 5 décembre et les actionnaires peuvent décider d'ici là s'ils veulent soumettre leurs titres".

Le droit suédois des OPA interdit à ZF de présenter une nouvelle proposition pendant un an.

Haldex perd 0,21% à 119,75 couronnes à 9h25 GMT en Bourse de Stockholm.

(Johannes Hellstrom à Stockholm, Edward Taylor et Ilona Wissenbach à Francfort, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...