Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Yahoo bat le consensus, sans pour autant rassurer

Marché : Yahoo bat le consensus, sans pour autant rassurer

Marché : Yahoo publie un CA trimestriel moins dégradé qu'attenduMarché : Yahoo publie un CA trimestriel moins dégradé qu'attendu

par Deborah M. Todd et Anya George Tharakan

(Reuters) - Yahoo a publié mardi des résultats trimestriels très légèrement meilleurs qu'attendu mais son chiffre d'affaires accuse une baisse de 11,3% sur un an, signe que le groupe reste très loin de renouer avec la croissance dans ses activités de recherche et de publicité ciblée, dont il prévoit de se séparer.

Le chiffre d'affaires du premier trimestre est tombé à 1,09 milliard de dollars (960 millions d'euros), après quatre trimestres consécutifs de croissance. Les analystes financiers tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 1,08 milliard pour les trois premiers mois de l'année selon Thomson Reuters I/B/E/S.

En données ajustées, le résultat net est bénéficiaire de huit cents par action, soit un cent au-dessus du consensus.

"Etant donnée l'ampleur des difficultés auxquelles a été confronté Yahoo avec la réduction de ses effectifs et le projet de scission d'Alibaba, parvenir à publier ces résultats est un élément très positif", a commenté Ronald Josey, analyste de JMP Securities.

L'action Yahoo gagnait près de 1% dans les transactions hors séance à 36,66 dollars, dans des volumes peu nourris.

Sous pression d'actionnaires activistes, le groupe a mis en vente son coeur de métier en février après avoir renoncé à scinder sa participation dans le géant chinois du commerce en ligne Alibaba.

Les premières offres d'achats des repreneurs potentiels devaient lui parvenir au plus tard lundi, selon plusieurs médias.

L'opérateur de télécommunications Verizon est donné favori mais l'éditeur du quotidien britannique Daily Mail est également sur les rangs et YP Holdings, le groupe auparavant connu sous le nom de Yellowpages, est le dernier candidat en date à s'être fait connaître.

SOUS LA PRESSION D'UN FONDS ACTIVISTE

Si le fonds activiste Starboard Value parvient à ses fins, la directrice générale de Yahoo, Marissa Meyer, et toute son équipe de direction pourraient être mis à l'écart pour laisser le champ libre à un conseil d'administration choisi par Starboard pour procéder à la vente des activités de recherche et de publicité.

Détenteur de 1,7% du capital de Yahoo, Starboard a annoncé le mois dernier son intention de soumettre une motion dans ce sens à l'assemblée générale prévue en juin.

Yahoo a donné peu de détails sur le sujet mardi dans son communiqué de résultats, se contentant d'assurer que la recherche de stratégies alternatives était une "priorité".

Pour le deuxième trimestre, le groupe prévoit un chiffre d'affaires de 1,05 à 1,09 milliard de dollars, donc sous le consensus qui le donne à 1,10 milliard.

Pour Murali Sankar, analyste de Boenning & Scattergood, le groupe a réussi à dépasser le consensus au premier trimestre parce qu'il avait lui-même abaissé ses prévisions, une tendance qu'il s'attend à voir perdurer.

"Il semble qu'ils soient en train de faire la même chose pour le deuxième trimestre, pour être en mesure de dépasser une nouvelle fois la prévision", a-t-il dit.

Le chiffre d'affaires de Yahoo avait culminé en 2008 mais Marissa Mayer a été incapable ces dernières années de tenir tête à Google et Facebook sur le marché publicitaire, qui ont peu à peu grignoté les parts de marché du groupe, malgré différentes initiatives parfois coûteuses, comme le rachat du site de blogs Tumblr pour 1,1 milliard de dollars.

Le trimestre janvier-mars se solde par une perte nette part du groupe de 99,2 millions de dollars, soit 10 cents par action, contre un bénéfice de 21,2 millions (deux cents par action) un an plus tôt.

(Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...