Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : WStreet a été plombé par des valeurs défensives

Marché : WStreet a été plombé par des valeurs défensives

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a terminé au même niveau qu'à la mi-séance avec un Dow Jones qui perd -0,65%, le 'S&P' -0,35%, le Nasdaq s'effrite de -0,15%... et le Russel-2000 reprend un modeste +0,15% au lendemain d'une chute de -1,65%.

L'évènement du jour, c'est aussi l'IPO du groupe hôtelier Hilton qui s'avère une réussite avec un prix d'introduction de 20$ et une première cotation à 21,3$ suivie d'une ascension jusque vers 21,9% en séance et 21,5$ en clôture (+7,2%).

'Les investisseurs attendent avec fébrilité la prochaine réunion de la Réserve fédérale américaine de mardi et mercredi prochain, craignant que la Fed ne se décide à mettre en place son 'tapering' (réduction des achats d'actifs)', rappellent les professionnels.

Si les opérateurs s'en tiennent aux inscriptions hebdomadaires au chômage, ils n'ont rien à craindre avec un rebond inattendu de +68.000 à 368.000.

Les ventes au détail en revanche ont progressé plus que prévu (+0,7% alors que le consensus tablait sur +0,6%) et les prix à l'importation de ressortent en hausse +0,6% (à un rythme inchangé par rapport à octobre).

Mauvaise surprise avec les stocks des entreprises qui grimpent de +0,7% en octobre (contre +0,3% attendu, mais c'est de l'histoire ancienne).
'L'estimation des ventes au détail en novembre est clairement l'indicateur économique clef de la semaine', juge d'ailleurs Aurel BGC, qui tablait -a juste raison- sur une hausse de 0,7% (+0,4% hors secteur automobile).

Sur le front des changes, le plancher des 1,38/E pour le Dollar tient bon et l'Euro recule désormais vers 1,3755 (-0,25%).
A noter que le timide rebond du billet vert s'accompagne d'une brusque rechute de l'or de -2,5% vers 1.225$.
Chaque fois que le scénario du 'tapering' refait surface, le métal précieux subit immédiatement de vives attaques.

Assez paradoxalement, Wall Street a été plombé par des valeurs au profil clairement défensif comme Coca-Cola -2,3%, Johnson & Johnson -2,1%, Procter & Gamble -2,05%, United Health -1,6%, puis Merck et Pfizer -1,3% (pas une 'pharma' ne manque à l'appel.

Parmi les 'rescapées', on notait le pétrolier Exxon (+1,2%) et Facebook (+5%) qui devrait faire son entrée au sein du 'S&P' et qui bénéficie d'un ramassage technique intensif.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...