Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Wall Street subit une lourde correction

Marché : Wall Street subit une lourde correction

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street subit sa plus lourde correction depuis le 9 octobre dernier, contaminé par les craintes relatives à l'éventuelle sortie de la Grèce l'Eurozone puis la multiplication des signaux déflationnistes et Europe et même en Chine dont l'une des conséquences les plus spectaculaires ce lundi fut le nouvel effondrement du prix du baril de -5,5% vers 49,7$ à New York (sur le NYMEX).

les indices US ont fini pratiquement au plus bas du jour: le Dow Jones et le 'S&P' chutent ce soir de -1,86 et -1,81% respectivement(cela reste cependant deux fois moins violent qu'en Europe, le Nasdaq limite la casse à -1,56%) et l'indice du stress -le VIX' fait un bond de +18% à près de 21 en séance.

L'Europe avait sombré de -3% quelques heures auparavant, tétanisée par la grande peur du 'grexit' que font ressurgir les 'indiscrétions' du Spiegel concernant les propos d'Angela Merkel qui serait prête à laisser la Grèce sortir de l'Eurozone, un scénario qui serait 'gérable' selon elle.

Le problème, ce n'est pas la Grèce (même si elle fait défaut sur la totalité sa dette de 300MdsE -ce qui n'arrivera pas-, la BCE mobiliserait les moyens d'y faire face) mais le risque de contagion à d'autres pays épuisés par l'austérité et dont une partie la population considère que l'Europe signifie chute sans fin du niveau de vie, chômage et misère.

Aux Etats Unis, il se trouve de plus en plus d'économistes pour pointer le risque d'éclatement de la bulle du pétrole de schiste (et de faillite de milliers d'entreprises lourdement endettées, sans parler de la bulle immobilière liée à une ruée massive vers le 'shale oil' au Texas et dans le Dakota du Nord).

Le secteur 'énergie' au sens large à dévissé de -4%, et c'est encore pire dans le compartiment des parapétrolières.
Elles ont poursuivi leur dégringolade et entrainé le 'S&P' par le fond avec parmi les principaux replis Noble -9,6%, Anadarko -7,9%, Transocean -7,1%, Noble -7%, Chesapeake -6,4%, Range Resources -6,2%, Apache -6,1%, Freeport -6%, Oneok -5,7%, QEP et Murphy Oil -5,4%, sans oublier les 2 géants pétroliers Chevron -4% et Exxon -2,7% qui ont plombé le Dow Jones.

Parmi les valeurs les plus travaillées sur le Nasdaq, Amazon et Yahoo ont perdu -2%, Apple et Micron ont chuté de -2,8%, Applied Materials de -3,2%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...