Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Wall Street s'est montré hésitant

Marché : Wall Street s'est montré hésitant

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street s'est montré hésitant durant toute la séance et ces errements indiciels se sont prolongés jusqu'à la clôture où les indices US finissent en ordre dispersé avec la moitié des grands indices évoluant 'dans le vert' (Dow Jones et Russel-2000 à +0,3%, S&P500 à +0,11%) et l'autre moitié dans le rouge (Nasdaq Composite à -0,05%, Nasdaq-100 à -0,25% et Dow Transport à -0,42%).

Beaucoup d'opérateurs se demandent depuis mardi soir comment Wall Street pourrait soutenir le rythme effréné à la hausse impulsé par la FED qui veut à tout prix contraindre les investisseurs à privilégier 'le risque' (c'est à dire produits de taux vers actions).

Même si l'euphorie initiale est rapidement retombée ce mercredi, les principaux indices US ont cependant battu en cascade de nouveaux records historiques entre 15H30 et 16H -à commencer par le Dow Jones à 14.321Pts et le 'Dow Transport' à 6.185Pts-, les opérateurs saluant la certitude de voir la stratégie de planche à billet poursuivie par la FED jusqu'en 2014 (Ben Bernanke quittera ses fonctions fin janvier 2014).

Mais cette hausse boursière historique sans lien avec les données conjoncturelles intrigue nombre d'investisseurs ainsi qu'une écrasante majorité d'épargnants: plus il y a de 'sans emplois' (à ne pas confondre avec les chiffres officiels du chomage qui sont très trompeurs), plus il y de misère aux USA (48 millions de bénéficiaires de 'bons d'alimentation'), plus la croissance s'essouffle et plus Wall Street s'envole vers des sommets.

Du côté des matières premières, le repli du pétrole (-0,5% à 90,4$) et des métaux industriels semble indiquer que le scénario de l'accélération de la croissance fin 2013 n'est pas privilégié par tout le monde.

Après avoir applaudi des deux mains les discours de Ben Bernanke et Janet Yellen, les opérateurs découvrent aujourd'hui que Charles Plosser dénonce la politique monétaire poursuivie actuellement et ses conséquences sur les marchés (risque de 'bulles d'actifs')... mais son avis a bien peu de poids car ce n'est pas un membre votant de la FED cette année.

En ce qui concerne les chiffres du jour, il y avait du bon avec le cabinet ADP qui dénombre 198.000 créations d'emplois au mois de février (contre 170.000 attendu) et du moins bon avec les commandes à l'industrie pour janvier sont ressorties à -2%.
Les commandes étaient attendues en baisse de 2,2%, donc -2%, c'est 'mieux que prévu'.
Le Dow Jones et le 'S&P' ont profité de la hausse de Bank of America +3,25%, Hewlett Packard +2,6%, Alcoa +2,5%, Cisco +2,3%, Citigroup +2,25%, JP-Morgan +1,1%

Le Nasdaq a été plombé par Staples -7,2%, JC Penney -3,6%, eBay -3,1%, Qualcomm -1,5%, Apple -1,3%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...