Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Wall Street échappe à un 5ème repli consécutif

Marché : Wall Street échappe à un 5ème repli consécutif

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street se redresse laborieusement en fin de séance, ce qui lui permet d'échapper à un 5ème repli consécutif... mais pas une baisse hebdomadaire de -2,2% (S&P500) à -2,7% (Nasdaq).

Le Dow Jones et le 'S&P' reprennent +0,2 et +0,24% ce vendredi, ce qui efface juste les pertes de la veille, le Nasdaq se détache avec un gain de +0,57%, dans le sillage des 'pharmas' et des semi-conducteurs.

A noter peu après la clôture l'envolée d'Altera +28,5% qui pourrait faire l'objet d'une offre de rachat de la part d'Intel (+6,3% également sur la nouvelle, preuve que Wall Street y voit de fortes synergies).

Les indices US n'ont manifesté ni satisfaction ni aversion aux chiffres de confiance des consommateurs du Michigan qui ont été réévalués de 91 à 93 en mars (amélioration des composantes 'situation présente' et de l'emploi).

Ils n'avaient pas davantage réagi à la publication à 13H30 d'une première réévaluation du PIB américain au quatrième trimestre de 2014: il est ressorti à +2,2%, soit une confirmation de la précédente estimation, alors que le consensus tablait sur +2,4% (de quoi inciter la FED à se montrer 'patiente', au moins jusqu'en septembre).

Les opérateurs prenaient peu d'initiatives au cours des premières heures de la séance, espérant que Janet Yellen allait clarifier un peu l'attitude de la FED, car des voix discordantes se sont fait entendre (les 'colombes' ont été plus nombreuses à s'exprimer cette semaine que les 'faucons').

Janet Yellen en déplacement à San Francisco a profité d'une conférence de presse pour préciser 'qu'une hausse des taux d'intérêt pourrait être justifiée plus tard cette année en cas de poursuite de l'amélioration des conditions économiques'.
Et comme personne ne sait si le ralentissement pressenti au 1er trimestre 2015 se poursuivra au 2ème, ou encore à l'entame du second semestre, cela revient à laisser le marché dans l'expectative la plus complète.

La patronne de la FED aurait déclaré 'ça dépend, on verra', cela serait revenu au même !
La fin de séance a été marquée par une lourde rechute du baril de pétrole (-6% à 48,25) lequel avait testé les 52$ sur l'annonce des frappes de la coalition arabe contre des positions tenues par des rebelles chiites au Yémen.
Cela a plombé le secteur parapétrolier (-1,5% en moyenne mais Freeport Mc Moran a dévissé par exemple de -3,6%, QEP de -2,8%, Valero -2,4%, Marathon Oil -1,8%).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...