Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Vodafone affiche une croissance meilleure qu'attendu

Marché : Vodafone affiche une croissance meilleure qu'attendu

Marché : Le CA de Vodafone en hausse de 2,2% au 1er trimestreMarché : Le CA de Vodafone en hausse de 2,2% au 1er trimestre

LONDRES (Reuters) - Vodafone a annoncé vendredi une croissance organique de 2,2%, supérieure aux attentes, de son chiffre d'affaires au premier trimestre de son exercice fiscal, grâce entre autres aux bonnes performances enregistrées en Espagne et en Allemagne.

A la Bourse de Londres, l'action Vodafone gagnait 2,69% en début de séance, l'une des meilleures performances de l'indice européen Stoxx 600, qui abandonnait alors 0,4%.

Il s'agit du huitième trimestre consécutif de croissance organique pour le deuxième opérateur mobile mondial.

Vodafone a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, expliquant que ses activités européennes, qui n'ont renoué avec la croissance qu'au dernier trimestre de l'exercice 2015-2016, affichaient une croissance de 0,3% en dépit de la baisse des frais d'itinérance.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne une stabilité du chiffre d'affaires en Europe.

En Afrique, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique (AMAP), Vodafone a enregistré une croissance de 7,7% sur le trimestre alors que les analystes tablaient sur un chiffre de 7%.

Le directeur général du groupe, Vittorio Colao, s'est félicité des progrès réalisés.

"En Europe, notre croissance reste stable en dépit des pressions liées à la réglementation sur les revenus de l'itinérance, avec de bonnes performances en Allemagne, en Espagne et en Italie, tandis que nous restons attachés à améliorer nos performances au Royaume-Uni", a-t-il dit.

"Notre tendance de croissance en AMAP reste soutenue, avec d'excellents résultats en Afrique du Sud, en Turquie et en Egypte et une reprise qui se poursuit en Inde."

Vodafone a opté pour une publication de ses comptes en euros et plus en livres sterling, une décision qui reflète le poids relatif croissant de la zone euro dans l'ensemble de ses activités.

Il a par ailleurs dit envisager de transférer son siège social hors de Grande-Bretagne à la suite du vote des Britannique en faveur de la sortie du pays de l'Union européenne.

(Paul Sandle, Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...