Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Visiblement séduit pas les stats américaines

Marché : Visiblement séduit pas les stats américaines

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places boursières européennes ont repris des couleurs, après la publication de statistiques outre Atlantique et à l'aube du sommet européen.

Proches de la clôture, Madrid avance de 0,6%, Lisbonne de 0,7% et Bruxelles de 0,8%, tandis que Francfort grimpe de 1%, Milan de 1,2%, Paris de 1,4%, Amsterdam de 1,5%, Londres de 1,7% et Zurich de 2%.

Les investisseurs sourient à toute une batterie de données américaines. Les dépenses de consommation des ménages américains ont augmenté de 0,3% au mois de mai, selon le Département du Commerce, conformément aux attentes du marché, tandis que leurs revenus se sont accrus de 0,5%, soit davantage que prévu.

Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ont diminué de 9.000 la semaine dernière aux Etats-Unis, à 346.000, selon des chiffres publiés jeudi par le Département du Travail.

Les promesses de ventes de logement ont augmenté davantage que prévu aux Etats-Unis au mois de mai par rapport à avril, d'après la National Association of Realtors (NAR).L'indice, calculé sur la base des contrats signés le mois passé et non des transactions conclues, a augmenté de 6,7% à 112,3 le mois dernier, soit son plus haut niveau depuis six ans, alors que les économistes n'attendaient qu'une hausse de l'ordre de 1%.

Publié par la Commission européenne, l'indice BCI du climat des affaires dans la zone euro remonte à -0,68 en juin contre -0,75 le mois précédent et -1,04 en avril.Il retrouve ainsi à peu près le niveau de -0,67 de février dernier.

En outre, la confiance des ménages recule légèrement en juin en France, d'après l'indicateur synthétique de l'Insee qui perd un point par rapport à mai, atteignant ainsi un nouveau point bas à 78.

Le PIB du Royaume Uni a pour sa part rebondi de 0,3% au premier trimestre 2013 par rapport au quatrième de 2012, selon l'office national de statistiques qui confirme donc son estimation précédente.

Selon des données corrigées de variations saisonnières, le nombre de chômeurs en Allemagne a diminué de 12.000 au mois de juin, à 2,94 millions, alors que le consensus tablait sur une hausse de 8.000. Le taux de chômage correspondant est resté stable à 6,8%.

Côté valeurs, Adidas s'adjuge 3,2% à 83,8 euros, soutenu par Barclays qui passe de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer' et remonte son objectif de cours de 9% à 95 euros sur le titre du fabricant d'articles de sport.

A Londres, l'action Thomas Cook prend 2,8% à 125,2 pence, Crédit Suisse ayant repris le suivi de l'action du voyagiste britannique à 'surperformance' avec un objectif de cours de 134 pence, estimant 'convaincant' le redressement du groupe.

Repsol avance de 1,4% à 16,3 euros à Madrid, alors que le conseil d'administration de la compagnie pétrolière espagnole a rejeté la proposition d'indemnisation de l'Argentine pour l'expropriation de sa participation de 51% dans YPF.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...