Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Vers une semaine de baisse pour l'euro

Marché : Vers une semaine de baisse pour l'euro

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne est bien partie pour terminer la semaine en baisse contre ses grandes contreparties, dollar en tête. L'interminable dossier grec et la hausse des taux américains qui se profile ont pesé sur sa valeur relative. A cette heure, l'euro grappillait symboliquement 0,12% contre le billet vert américain à 1,0890 dollar, tout en étant guère plus inspiré face aux autres grandes devises.

Sur la semaine cependant et pour l'heure, l'euro perd 3% contre le sterling, 2,3% contre le dollar et 1,3% face au yen.

En effet, la semaine a été marquée par la conclusion d'un accord bancal entre le gouvernement grec et ses créanciers. Cet accord contredit presque pied à pied le résultat négatif du référendum organisé par Athènes voilà un peu moins de quinze jours.

Si le premier train de mesures de rigueur a été largement voté par le parlement grec, la majorité d'Alexis Tsipras est écornée et son gouvernement, désuni alors qu'il sera chargé de l'application des mesures, pourrait être remanié.

De plus, l'accord en question doit également être approuvé par les parlements des Etats créanciers, ajoutant ainsi à l'incertitude. Enfin, certains pays, Allemagne en tête, s'opposent toujours frontalement à l'idée d'une nouvelle restructuration de la dette publique grecque, que le Fonds monétaire international juge pourtant insoutenable - comme d'ailleurs la plupart des observateurs.

Malgré tout, l'euro reste supérieur aux plus bas niveaux qu'il a atteint cette année, en mars, vers 1,04 dollar. “L'euro tend à bien se comporter lorsque l'aversion au risque domine, mais à l'inverse, la combinaison de taux d'intérêt en baisse et de la hausse des indices d'actions après l'accord grec pèse sur sa valeur relative', commentent les cambistes de Société Générale.

Pour l'heure, le rendement de l'emprunt d'Etat américain à dix ans s'effrite à 2,34%, celui du Bund allemand correspondant étant de 0,81%.

Mais l'essentiel est peut-être ailleurs, les cambistes semblant bien moins sensibles à l'avenir de la Grèce (moins de 2% du PIB de la zone euro) qu'aux propos des banquiers centraux sur les taux d'intérêt. Or à ce sujet, la patronne de la Réserve fédérale a déclaré cette semaine au Congrès de Washington qu'une première hausse des taux était toujours prévue pour cette année, alors que le consensus penchait de plus en plus pour 2016.

Bref, 'le billet vert profite des anticipations de hausse de taux directeur, mis en avant par Mme Yellen lors de son audition auprès du parlement américain', expliquent les analystes d'Aurel BGC.

Cet après-midi aux Etats-Unis seront publiés les chiffres de la construction résidentielle (permis de construire et mises en chantier) et de l'inflation, avant l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan.



Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...