Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Vers une fin de séance en ordre dispersé

Marché : Vers une fin de séance en ordre dispersé

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens se dirigent vers une fin de séance en ordre dispersé, partagés entre l'effet Ben Bernanke qui soutenait les indices ce matin, des signes laissant craindre un regain de tensions inflationnistes outre-Atlantique et un avertissement sur résultats d'UPS.

Madrid plonge de 2,6%, Milan de 1,5% et Lisbonne de 1,2%, Paris et Bruxelles perdent 0,3%, tandis que Londres et Zurich gagne 0,2%, Amsterdam 0,4% et Francfort 0,6%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq avancent de 0,2% chacun.

'Les propos de Ben Bernanke laissant entendre que la Réserve fédérale devrait poursuivre encore un moment sa politique monétaire ultra-accommodante ont permis de rassurer les investisseurs', expliquait Saxo Banque face aux nouveaux records inscrit jeudi à Wall Street.

'En effet, le taux de chômage de 7,6% et le taux d'inflation loin de l'objectif de 2% de la Fed laissent présager que le programme de rachats d'actifs et les injections de liquidités dans le système financier devraient se poursuivre un 'long' moment', poursuivait-il.

La perspective d'injections de liquidités abondantes a toutefois été un peu affaiblie par les prix à la production industrielle aux Etats-Unis : en rythme annuel, ils sont ressortis en hausse de 2,5% en juin, un taux en hausse de 0,8 point par rapport à celui observé en mai.

Par ailleurs, de mauvais augure pour l'économie mondiale, le géant de la logistique UPS a lancé un avertissement sur résultats : il table désormais sur un BPA annuel compris entre 4,65 et 4,85 dollars, à comparer à une fourchette cible de 4,80-5,06 dollars précédemment.

De ce côté de l'Atlantique, on notera que l'inflation en Espagne s'est accélérée de 0,3 point au mois de juin, à 2,1% en rythme annuel, et que la production industrielle de la zone euro s'est tassée de 0,3% en mai par rapport à avril.

A Londres, Invensys s'envole de 15,3% à 507 pence, le groupe britannique d'ingénierie ayant confirmé être en discussion en vue d'être racheté par le Français Schneider Electric, dont le titre dévisse de 4% à 55,7 euros à Paris.

A Francfort, RWE se stabilise à 22,5 euros, alors que le Qatar s'intéresserait à RWE Dea, la filiale d'exploration et de production de pétrole et de gaz du groupe allemand, d'après un article du Wall Street Journal.

Swatch Group cède 2,3% à 543 francs suisses et figure parmi les quelques baisses du SMI de Zurich, pénalisée par une décision de la Comco défavorable à l'horloger sur le dossier de la livraison de composants pour montres à ses concurrents.

RTL Group gagne 1,4% à 65,9 euros à Bruxelles, alors que Barclays est passé de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer' sur le titre du groupe de médias et a relevé l'objectif de cours à 73 euros, contre 63,50 euros précédemment.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...