Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Vent favorable d'outre Atlantique

Marché : Vent favorable d'outre Atlantique

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens s'affirment en terrain positif en dernière partie de séance, tirés à la hausse par Wall Street sur fond de données économiques encourageantes parues dans le courant de l'après-midi.

Milan prend 1%, Amsterdam 0,9%, Francfort 0,7%, Londres 0,6%, Paris 0,5%, Madrid 0,4% et Zurich 0,2%, alors que Bruxelles perd 0,3% et Lisbonne 0,9%. A New York, le Dow Jones avance de 0,4% et le Nasdaq de 0,5%.

La confiance du consommateur américain a continué de s'améliorer en juillet pour désormais évoluer à des plus hauts depuis l'automne 2007, au vu de l'indice du Conference Board qui atteint 90,9, largement au-dessus du consensus de 85,5.

'L'amélioration des perspectives de l'économie et de l'emploi et, dans une moindre mesure, des salaires, a porté leurs attentes', explique notamment Lynn Franco, la directrice des indicateurs économiques au Conference Board.

En outre, les prix des maisons individuelles ont continué leur progression au mois de mai par rapport à avril dans les principales zones urbaines des Etats-Unis, d'après les indices S&P/Case-Shiller qui se sont accrus de 1,1%.

En glissement annuel, cette hausse a ralenti à +9,3%, un ralentissement qui 'devrait se poursuivre au cours des prochains mois, mais à un rythme qui restera soutenu par un manque d'offre', selon un économiste de Natixis.

Du côté des valeurs, Deutsche Bank progresse de 0,2% à 26,7 euros à Francfort, à la suite de la présentation d'un bénéfice net en retrait sur son deuxième trimestre, mais accompagné d'une chute des provisions pour pertes sur crédit.

L'action Linde gagne de son côté de 1,5% à 156,3 euros, après des résultats du groupe allemand de gaz industriels pourtant lourdement pénalisés par les changes, quand la croissance de ses volumes est restée relativement modérée.

A Zurich, l'action UBS recule de 1,6% à 16,4 francs suisses, malgré l'annonce par l'établissement financier helvétique que toutes ses divisions et succursales ont dégagé de 'solides' performances opérationnelles trimestrielles.

BP cède 1,7% à 488 pence, sous-performant ainsi légèrement la tendance à Londres, après avoir pourtant dévoilé des résultats en progression au titre du deuxième trimestre grâce à ses activités amont (exploration et production de pétrole et gaz).

Les publications se sont montrées surtout nombreuses à Paris : Renault (-3,9% à 66,8 euros) et surtout Gameloft (-15,4% à 4,8 euros) se trouvent nettement sanctionnés, à la différence de Teleperformance (+9,7% à 53 euros) et Atos (+5,7% à 60,8 euros).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...