Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Une nouvelle charge grève les comptes 2012 de Deutsche Bank

Marché : Une nouvelle charge grève les comptes 2012 de Deutsche Bank

Marché : Une nouvelle charge grève les comptes 2012 de Deutsche BankMarché : Une nouvelle charge grève les comptes 2012 de Deutsche Bank

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a annoncé mercredi qu'elle retranchait 600 millions d'euros à son bénéfice imposable de 2012, qui tombe ainsi à 800 millions d'euros, en raison de nouvelles charges liées à des procès et à d'autres procédures judiciaires en cours.

La première banque allemande n'a pas expliqué pourquoi elle relevait ses provisions pour frais judiciaires à 2,4 milliards d'euros.

Mais des sources proches du dossier ont lié l'augmentation des provisions aux derniers développements d'actions en justice aux Etats-Unis relatives à des crédits immobiliers.

En novembre, un juge américain a ainsi rejeté une proposition de Deutsche Bank et de Goldman Sachs visant à mettre un terme à une action en justice intentée par des autorités de régulation fédérales, qui accusent les deux banques d'avoir trompé Fannie Mae et Freddie Mac en les encourageant à acheter des milliards de titre de dette immobilière risquée.

La décision de Deutsche Bank de relever le montant de ses provisions fait suite à une réunion du conseil de surveillance mardi.

Elle intervient également après que la Bafin, l'autorité de tutelle des banques allemandes, a dit qu'elle transmettrait d'ici la fin mars au ministère des Finances ses conclusions provisoires de son enquête sur une manipulation présumée des taux interbancaires.

Autre élément qui a pu jouer : depuis août dernier, Deutsche Bank, parmi d'autres banques, fait l'objet d'une enquête en raison de ses liens d'affaires avec l'Iran, le Soudan et d'autres pays soumis à des sanctions internationales américaines.

La banque allemande a dit qu'elle proposait toujours un dividende de 0,75 euro par action et a confirmé son objectif d'un ratio de fonds propres Tier 1 de 8,5% à la fin mars.

Elle a également précisé que son bénéfice net de 2012 était de 300 millions d'euros, soit 400 millions de moins que ce qui avait été annoncé précédemment.

Vers 10h40 GMT, l'action gagnait 1,53% à 32,495 euros après être montée plus tôt en séance à 32,98, tandis que l'indice sectoriel européen avance de 0,68%.

Dirk Becker, analyste de Kepler Capital Markets, évoque un certain soulagement des investisseurs de voir la banque tenir ses engagements d'amélioration de son ratio de capital.

Ludwig Burger, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...