Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Une 'japonisation' de l'eurozone est envisageable

Marché : Une 'japonisation' de l'eurozone est envisageable

tradingsat

(CercleFinance.com) - La question d'une 'japonisation' de l'économie de la zone euro se pose, estime Carmignac Gestion, qui a bien entendu observé l'accentuation des pressions déflationnistes dans la région et, comme au pays du Soleil Levant, un recul des taux à dix ans.

Des pressions qui inquiètent d'autant plus que la production industrielle ne rebondit pas et qui ont conduit la BCE à lancer un programme de rachats d'actifs massifs. Un 'quantitative easing' ('QE') à l'européenne fort de 60 milliards d'euros mensuels jusqu'en septembre 2016, mais dont l'efficacité n'est pas certaine, décidé dans un contexte de hausse persistante de la dette publique, 'une difficulté structurelle à la japonaise', relève le gérant.

Si les indicateurs en provenance de l'eurozone incitent à la plus grande prudence, il subsiste cependant des motifs de satisfaction parmi lesquels la baisse de l'euro, qui favorise les entreprises exportatrices et va se poursuivre selon les prévisions de Carmignac Gestion, ainsi que le recul des prix de l'énergie, de nature à inciter les ménages à consommer davantage.

Il reste qu'à moyen terme, la trop faible croissance et l'inflation négative 'posent des problèmes de solvabilité en raison d'un endettement toujours élevé', insiste le gestionnaire d'actifs, qui suivra évidemment de près les répercussions du susnommé 'QE' sur l'économie réelle. D'autant que ce programme pourrait bien se conjuguer à une remontée des taux de la Fed.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...