Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Un membre de la Fed jette un froid

Marché : Un membre de la Fed jette un froid

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en repli sensible mardi matin dans le sillage de Wall Street qui a fortement baissé hier après les propos de Dennis Lockhart, le président de la Fed d'Atlanta.

D'après les premières indications fournies par les bookmakers, l'indice CAC 40 se dirige vers un repli de 23 points à 4240 points.

S'exprimant devant le Rotary Club of America, Dennis Lockhart s'est prononcé lundi en faveur de la poursuite du processus de réduction des injections mensuelles, jusqu'à l'extinction du programme d'assouplissement quantitatif ('QE3').

'Il considère que les mauvais chiffres de l'emploi publiés vendredi dernier ne préjuge pas d'une tendance de fond', explique un trader.

'Conjugué à la déception causée par le rapport sur l'emploi, à la perspective du retrait progressif de la Fed et de valorisations boursières tendues, cela a été l'excuse parfaite pour une correction', indique le professionnel.

A la clôture, le Dow Jones lâchait 1,1% et le Nasdaq 1,5%.

Le repli s'est poursuivi ce matin en Asie, avec une chute de plus de 3% de l'indice Nikkei à Tokyo.

En France, l'indice CAC 40 pourrait malgré tout tenter de combler sa récente sous-performance aujourd'hui avec la mise en oeuvre d'une nouvelle politique économique de la part de François Hollande.

Le président de la République tiendra à partir de 16h30 une conférence de presse très attendue, qui lui donnera l'opportunité de détailler le pacte de responsabilité qu'il a proposée aux entreprises en début d'année.

'Une accélération des réductions de coûts et un allègement des charges sur les entreprises seraient bien accueillis par le marché et placerait le CAC 40 sur de bons rails pour notre objectif de 5100 points à la fin 2014 (7000 points fin 2016)', assure Alain Bokobza, le responsable de la stratégie chez SG Cross Asset Research.

Pour lui, le changement de cap du chef de l'Etat pourrait être comparable à l'ensemble de mesures mises en place en 2003 par le Chancelier allemand Gerard Schroeder dans le cadre de son 'Agenda 2010'.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...