Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : UBS fixe un ultimatum à ses clients allemands

Marché : UBS fixe un ultimatum à ses clients allemands

Marché : UBS fixe un ultimatum à ses clients allemandsMarché : UBS fixe un ultimatum à ses clients allemands

ZURICH (Reuters) - UBS a, sous la pression de Berlin, fixé un ultimatum à ses clients allemands, ces derniers disposant de seize mois pour régulariser leur situation fiscale ou quitter la banque.

L'Allemagne est le premier marché des banques helvétiques pour les comptes offshore. Avec 2.000 milliards de dollars d'actifs sous gestion, la Suisse représente le premier centre bancaire "offshore" mondial.

Mais les choses sont en train de changer car l'Allemagne, touchée elle aussi par la crise de la zone euro, a pris des mesures fermes pour lutter contre l'évasion fiscale au travers de comptes dissimulés.

Le président d'UBS Axel Weber a précisé que la banque conserverait des relations uniquement avec ses clients s'acquittant de leurs impôts sur leur compte basés à l'étranger. Il n'a toutefois pas précisé ce qu'il adviendrait des clients ne se pliant pas à cette règle.

"Notre attente est que l'ensemble de nos clients allemands soient en mesure de prouver d'ici la fin de l'année prochaine qu'ils sont en règle avec le fisc ", a-t-il déclaré au quotidien allemand Boersen-Zeitung, dans un entretien publié vendredi.

Fin 2012, les législateurs allemands avaient renoncé à passer une amnistie fiscale, ce qui n'a pas empêché de nombreux évadés fiscaux de se rendre aux autorités, de peur d'être coincés par le fisc allemand qui achète à des informateurs des informations détournées sur les clients des banques suisses.

Le nombre de citoyens allemands détenant encore un compte en Suisse n'est pas connu.

Cette intervention d'Axel Weber intervient un mois après une perquisition dans dix bâtiments d'UBS, dans le cadre d'une enquête ouverte l'année dernière lorsque le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie avait acheté des informations sur des clients de banques suisses.

Katharina Bart, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...