Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Trop d'enthousiasme a tué l'enthousiasme

Marché : Trop d'enthousiasme a tué l'enthousiasme

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les investisseurs tempèrent désormais leurs ardeurs et prennent quelques profits, avant de connaître le verdict, qui laisse peu de suspense, de la Banque d'Angleterre.

Londres et Amsterdam reculent de 0,1%, Francfort de 0,2%, Madrid et Bruxelles de 0,6%, Paris de 1%, Milan de 1,2%. Zurich reste fermée pour le jour de l'Ascension.

Les indices marquent une pause. 'L'EuroStoxx 50 a progressé d'environ 9% au cours des trois dernières semaines, grâce entre autres à la baisse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) la semaine dernière, qui laisse espérer aux investisseurs de nouvelles mesures de soutien', souligne Saxo Banque.

Les marchés ont pris connaissance dans la matinée de la production industrielle au Royaume-Uni. Elle a augmenté de 0,7% en mars 2013 par rapport à février, selon les données ajustées de variations saisonnières de l'office national de statistiques.Le consensus tablait plutôt sur une hausse de 0,2%.

Au premier trimestre 2013, la production a progressé de 0,2% par rapport au quatrième trimestre 2012, tirée par le secteur minier.

A 13h00, la Banque d'Angleterre dévoilera sa décision. Elle devrait laisser inchangé son programme d'assouplissement monétaire.

A 14h30, paraîtront les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis, attendues en hausse à 332.000. Une heure et demi plus tard, seront dévoilés les stocks des grossistes pour le mois de mars, pour lesquels le consensus table sur une hausse de 0,4%.

Sur le front des valeurs, Repsol avance de 0,6% à 18,3 euros, avec l'annonce d'une hausse de 1,6% de son résultat net au premier trimestre, à la fois sous l'impulsion du dynamisme de ses activités amont et de ses bonnes performances dans l'aval.

BBVA (+0,2% à 7,5 euros) résiste au mouvement de prises de bénéfices qui affecte l'Europe boursière, Société Générale ayant relevé sa recommandation sur le titre de la banque de 'conserver' à 'achat'.

E.ON recule de 0,7% à 13,1 euros, après qu'UBS a confirmé son opinion 'vendre' sur le titre et abaissé l'objectif de cours à 12 euros, contre 12,60 euros précédemment, au lendemain de la publication des résultats du premier trimestre.

Delhaize se replie de 1,6% à 48 euros, alors qu'HSBC a réitéré son opinion 'sous-pondérer' sur la valeur et relevé l'objectif de cours à 40 euros, contre 35 euros précédemment, pour une question de taux de change.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...