Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Toyota relève sa prévision de bénéfice annuel

Marché : Toyota relève sa prévision de bénéfice annuel

Marché : Toyota relève sa prévision de bénéfice annuelMarché : Toyota relève sa prévision de bénéfice annuel

par Chang-Ran Kim

TOKYO (Reuters) - Toyota a relevé mercredi sa prévision de bénéfice d'exploitation, une décision qui était largement attendue, la faiblesse du yen augmentant la valeur de ses ventes à l'étranger et compensant le recul de la demande au Japon.

Le premier constructeur automobile mondial s'attend désormais à un bénéfice d'exploitation record de 2.700 milliards de yens (20 milliards d'euros) pour l'exercice s'achevant le 31 mars, une hausse de 8% sur une précédente prévision de 2.500 milliards de yens. Les analystes s'attendent en moyenne à 2.762 milliards de yens, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Cette nouvelle projection donne une marge d'exploitation prévue de 10,0% contre 9,4% pour la précédente estimation.

"Ceci est la résultante de nos efforts entamés lorsque le yen était fort en vue de doper la rentabilité par véhicule et d'abaisser les charges fixes", a dit le directeur général Takuo Sasaki à propos de la marge.

Sur la période octobre-décembre, Toyota a fait état d'une hausse de 27% de son bénéfice d'exploitation à 762,88 milliards de yens, contre un consensus des analystes à 690,21 milliards.

Le constructeur table sur une parité dollar-yen de 109 sur l'exercice en cours contre 104 yens précédemment projetés.

La chute du yen profite à Toyota, qui exporte environ la moitié de ses véhicules produits au Japon. Le constructeur nippon retire aussi maintenant le bénéfice des réductions de coûts entreprises ces dernières années lorsque le yen atteignait des records.

Aux Etats-Unis, son principal marché, Toyota dépasse ses concurrents japonais grâce à une gamme qui embrasse toutes les catégories de véhicules.

La baisse des prix à la pompe affecte les ventes de la Prius et d'autres modèles écologiques mais relance la demande pour le modèle haut de gamme Lexus, pour les pick-ups et d'autres véhicules à marge élevée pour lesquels l'offre des concurrents nippons est rare.

Le constructeur prévoit dorénavant de vendre 2,75 millions de véhicules en Amérique du Nord sur l'exercice annuel contre 2,74 millions précédemment projetés. Il a en revanche abaissé ses estimations pour le Japon, le reste de l'Asie et l'Europe.

Toyota avait dit en janvier qu'il anticipait une baisse de 1% de ses ventes mondiales durant cette année calendaire, dans le sillage d'une forte contraction au Japon imputable à la hausse de la TVA intervenue le 1er avril dernier.

Les observateurs attendent qu'expire, en mars 2016, le gel de trois ans imposé par Toyota à l'ouverture de nouvelles capacités de production, décision qui avait pour but de maîtriser son expansion. Dans le même temps, les tensions pesant sur les capacités de production existantes risquent de freiner la croissance des ventes.

L'action Toyota a terminé en hausse de 2,4% avant la publication des comptes, tandis que le Nikkei gagnait lui 2%.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...