Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Toujours plombé par la Grèce et le pétrole

Marché : Toujours plombé par la Grèce et le pétrole

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens perdent du terrain, toujours affectés par les incertitudes générées par le dossier grec, mais aussi par la baisse des cours du pétrole qui plombe les valeurs du secteur énergétique.

Lisbonne dévisse de 1,8%, devant Madrid (-0,8%), Londres, Francfort et Amsterdam (-0,7%), Paris (-0,5%), Bruxelles (-0,4%), Milan et Zurich (-0,1%). A New York la veille, le Dow Jones a cédé 0,1% tandis que le Nasdaq a fini à son équilibre.

Le nouveau législatif scrutin prévu en Grèce pourrait voir le parti Syriza l'emporter, ce qui inquiète les marchés, car il pourrait remettre en cause et renégocier le plan de sauvetage et d'austérité mis en place il y a quelques mois, explique Saxo Banque.

Les Bourses s'inquiètent aussi de la dégringolade continue des cours de pétrole (-1% à 53,1 dollars le baril sur le WTI), sur fond de stocks américains au plus haut et dans la crainte d'une nouvelle hausse de ces derniers la semaine passée.

Selon les analystes, l'offre excédentaire du marché n'est pas un problème qui pourrait être résolu à court terme, ajoute Saxo Banque, soulignant que l'Arabie Saoudite tient fermement ses niveaux de production pour garder ses parts de marché.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance de l'indice S&P / Case Shiller du prix des maisons en octobre, puis de l'indice de confiance des consommateurs calculé par le Conference Board.

En attendant, on notera seulement que les ventes au détail en Espagne ont rebondi de 1,8% en novembre, après une baisse de 0,7% le mois précédent, et que la baisse des prix en rythme annualisé s'y est accélérée, passant de -0,4% en novembre à -1,1% en décembre.

'Cette contraction s'explique, principalement, par la diminution des prix des produits énergétiques (gasoil et essence)', précise d'ailleurs l'Instituto Nacional de Estadistica qui publie ces chiffres préliminaires.

Sur le plan des valeurs, les titres pétroliers comme Total (-1,3% à 43,6 euros à Paris), BP (-1,4% à 412 pence à Londres) ou Shell (-2% à 27,6 euros à Amsterdam) pèsent sur la tendance dans le sillage des cours de l'or noir.

Toujours dans le secteur énergétique, EDF perd 1,1% à 23,1 euros, BASF 0,9% à 70,3 euros et Eni 0,4% à 14,6 euros, après la cession de leurs parts respectives dans le projet de gazoduc South Stream au géant russe Gazprom.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...