Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Toujours hésitant au lendemain de la BCE

Marché : Toujours hésitant au lendemain de la BCE

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes n'osent guère s'éloigner de leurs équilibres ce vendredi, les doutes sur l'efficacité de la baisse de taux de la BCE se combinant à l'attentisme avant le rapport américain sur l'emploi.

Madrid grappille 0,2%, devant Francfort, Londres et Bruxelles (+0,1%), tandis que Paris reste stable, que Milan, Zurich et Amsterdam cèdent 0,3% et Lisbonne, 0,5%. Wall Street a pris 0,9% jeudi soir.

Les analystes se montrent toujours critiques après la baisse de taux jeudi. 'Il est probable que cette mesure ouvre la porte à une nouvelle action de la part de la BCE dans les prochains mois pour soutenir l'économie', reconnait Barclays Bourse.

'Mais n'attendons pas trop de la BCE. Le financement de l'économie européenne passe par les banques plus que par le marché. Ces actions ne seront valables que si la confiance des acteurs économiques revient', prévient-il cependant.

En attendant, les marchés braqueront leurs regards cet après-midi vers les créations d'emplois aux Etats-Unis au mois d'avril : le consensus table sur 145.000 créations d'emplois non agricoles et sur une stabilité du taux de chômage de 7,6%.

'Il y en a encore pour espérer des chiffres décevants, sachant que cela pourrait renforcer les chances d'une poursuite des rachats d'actifs de la Réserve fédérale et déclencher un nouveau rally', rappelle Stan Shamu, analyste marchés chez IG.

'Toutefois, il est probable que les marchés préfèrent prendre connaissance de bons chiffres aujourd'hui, dans la mesure où cela permettrait d'apaiser les craintes concernant l'inefficacité des mesures d'assouplissement des banques centrales', nuance-t-il.

Les investisseurs suivront également la publication de l'indice des services de l'Institute for Supply Management (ISM), attendu en léger repli à 54 en avril, ainsi que les commandes à l'industrie, attendues en baisse d'environ 2,5%.

En tête du DAX à Francfort, ThyssenKrupp grimpe de 6,5% à 14,2 euros, soutenu par des propos favorables d'UBS qui relève de deux crans sa recommandation sur le titre du groupe industriel allemand, passant directement de 'vente' à 'achat'.

Juste derrière, Adidas prend 6,3% à 84,5 euros, l'équipementier sportif ayant dépassé les attentes en terminant le premier trimestre sur un résultat net attribuable à ses actionnaires de 308 millions d'euros, en hausse de 6,5%.

Vallourec bondit de 11% à 39,9 euros et caracole en tête à Paris, au lendemain de comptes supérieurs au consensus. Crédit Suisse est passé dans la foulée de 'neutre' à 'surperformance' sur le titre, avec un objectif de cours relevé de 40 à 47,7 euros.

Lanterne rouge à Amsterdam, Air France-KLM perd 4,6% à 7,6 euros après des résultats en ligne avec les estimations, avec un chiffre d'affaires de 5,7 milliards d'euros (+1,3%) et une marge opérationnelle de -9,3% (contre -10,8% un an plus tôt).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...