Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Total sort d'un projet au Canada, perte de 1,65 milliard

Marché : Total sort d'un projet au Canada, perte de 1,65 milliard

Marché : Total cède à Suncor le projet VoyageurMarché : Total cède à Suncor le projet Voyageur

PARIS (Reuters) - Total a annoncé jeudi un accord en vue de céder à Suncor Energy, pour 500 millions de dollars, la totalité de sa participation de 49% dans le projet d'usine "Voyageur" dans les sables bitumineux canadiens.

Premier groupe pétrolier canadien, Suncor Energy avait auparavant fait savoir qu'il suspendait ce projet d'usine ("upgrader") visant à convertir le bitume en un pétrole léger facilement transportable par oléoduc et transformable dans une raffinerie classique.

Etant donné les investissements réalisés sept ans après l'approbation du projet, la cession de la participation de Total à Suncor, qui devient l'unique propriétaire de Voyageur, se traduira par une perte nette de 1,65 milliard de dollars dans les comptes du groupe français au premier trimestre 2013.

"Le visage du secteur pétrolier a profondément évolué en Amérique du Nord. La production en abondance d'huiles légères et de condensats dans la région aura pour effet d'accroître considérablement l'offre de diluants destinés aux projets de sables bitumineux, affectant par là même les projets d'upgrader", a expliqué Total dans un communiqué.

Le groupe ajoute toutefois que l'abandon du projet Voyageur, qui "ne se justifiait plus d'un point de vue stratégique et économique", lui permettra d'économiser plus de 5,0 milliards de dollars d'investissement au cours des cinq prochaines années.

Total détient également une participation 39,2% dans le projet d'extraction de sables bitumeux de Fort Hills, opéré par Suncor Energy, pour lequel une décision finale d'investissement est prévue fin 2013.

Il est aussi l'opérateur du projet Joslyn, actuellement en phase d'étude technique, avec une participation de 38,5%.

Total avait acquis fin 2010 sa participation de 49% dans le projet Voyageur, mis sous cocon par Suncor fin 2008 puis relancé en 2011.

Vers 9h40, l'action Total réagissait peu à ces annonces, se traitant sans changement à 37,44 euros pendant que le CAC 40 avançait de 0,21%.

Benjamin Mallet, édité par Pascale Denis

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...