Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Timide consolidation après l'euphorie

Marché : Timide consolidation après l'euphorie

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'heure est à une timide consolidation sur les places européennes, au lendemain de l'euphorie suscitée par les mesures de la Banque centrale européenne, et dans l'attente du rapport mensuel du Département du Travail américain.

Zurich cède ainsi 0,4%, Londres et Amsterdam 0,3%, Paris, Bruxelles et Milan 0,1%, Madrid et Lisbonne stagnent et Francfort grappille 0,1%. A New York la veille, le Dow Jones a reculé de moins de 0,1% et le Nasdaq, de 0,2%.

Pour mémoire, les indices européens se sont envolés la veille avec l'annonce par la BCE d'une baisse de ses taux directeurs, mais aussi de son lancement dans des programmes de rachats d'actifs dès octobre.

Outre des prises de bénéfices après ce rally, les investisseurs jouent la prudence avant le rapport sur l'emploi américain de cet après-midi, pour lequel le consensus vise 230.000 créations de postes non agricoles et une baisse du taux de chômage à 6,1%.

'Le rapport sur l'emploi américain pourrait servir de véritable catalyseur sachant que les derniers indicateurs avancés laissent entrevoir de solides chiffres et que les opérateurs ont eu tendance à revenir sur le billet vert récemment', juge-t-on chez IG.

Toujours au chapitre statistique, la production industrielle a augmenté bien plus que prévu en Allemagne au mois de juillet : elle s'est en effet accrue de 1,9%, alors que les économistes tablaient sur une augmentation de moins de 0,5%.

Rappelant aussi la surprise positive des commandes industrielles, Natixis estime que cette publication 'suggère un clair rebond de la croissance du PIB au troisième trimestre, après la contraction de 0,2% de l'économie allemande au deuxième'.

Du côté des valeurs, BP reprend 0,7% à 458 pence à Londres après une chute de 6% la veille, à la suite d'un jugement potentiellement très douloureux rendu dans l'affaire Macondo, jugement contre lequel la compagnie pétrolière fera appel.

Randstad prend la tête de l'AEX25 avec un gain de 2% à 38,5 euros, soutenu par Crédit Suisse qui relève son opinion de 'neutre' à 'surperformance', tout en maintenant son objectif de cours de 44 euros sur le titre du groupe néerlandais de ressources humaines.

Crédit Suisse (-0,9% à 26,1 franc suisses) figure par contre parmi les plus fortes baisses du SMI, grevé par une dégradation de recommandation chez UBS de 'achat' à 'neutre', avec une cible abaissée de 33,5 à 26 francs.

En tête du SBF120 à Paris, Neopost grimpe de 7,2% à 55,5 euros, après le point d'activité du fournisseur d'équipements pour salles de courrier, qui lui permet de maintenir sa prévision annuelle de croissance organique.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...