Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : ThyssenKrupp porté par l'acier européen et les ascenseurs

Marché : ThyssenKrupp porté par l'acier européen et les ascenseurs

Marché : ThyssenKrupp porté par les asenseurs et l'acier européenMarché : ThyssenKrupp porté par les asenseurs et l'acier européen

par Georgina Prodhan

FRANCFORT (Reuters) - ThyssenKrupp a annoncé jeudi une hausse de plus d'un tiers de son bénéfice d'exploitation au troisième trimestre, porté par la performance de la sidérurgie européenne et de son segment ascenseurs.

Le sidérurgiste poursuit son processus de transformation en un groupe industriel diversifié, tout en rationalisant sa structure et en s'employant à réduire les coûts.

Le bénéfice d'exploitation ajusté a augmenté de 37% à 539 millions d'euros, dépassant la plus haute prévision d'une enquête Reuters et battant aisément le consensus qui était de 491 millions.

"La nouvelle amélioration des résultats atteste des progrès réalisés dans la mise en place de mesures visant à accroître l'efficacité", a dit le président du directoire Heinrich Hiesinger.

L'action ThyssenKrupp gagnait 2,5% à 22,82 euros en matinée en Bourse de Francfort.

ThyssenKrupp confirme son objectif d'un bénéfice d'exploitation de 1,6 à 1,7 milliard d'euros pour son exercice annuel clos fin septembre, contre 1,33 milliard dégagés l'exercice précédent, et le directeur financier Guido Kerkhoff estime qu'il devrait atteindre le haut de la fourchette. ThyssenKrupp anticipe également une croissance du chiffre d'affaires de l'ordre de 5%.

La division ascenseurs, la plus rentable des six composant la structure du sidérurgiste allemand, a vu son bénéfice d'exploitation progresser de 22% à 211 millions d'euros, tandis que la division Steel Europe, confrontée pourtant à des prix bas, a vu le sien bondir de 61% à 166 millions, son meilleur résultat en près de quatre ans.

Steel Europe s'est restructurée et a tiré parti d'un retour à la normale des volumes après un premier trimestre difficile. Steel Americas a été déficitaire et ThyssenKrupp s'attend à une nouvelle baisse de la demande au Brésil. Guido Kerkhoff a dit qu'il ne comptait plus voir Steel Americas dégager un bénéfice cette année.

En Chine, où les marchés de l'automobile et du BTP ralentissent et où la production intérieure d'acier augmente, de nouvelles exportations des excédents d'acier devraient entraîner à nouveau une forte baisse des cours mondiaux.

Le directeur financier a exhorté le personnel à faire de son mieux pour aider le sidérurgiste à atteindre le plus vite possible son objectif d'un bénéfice d'exploitation annuel ajusté de deux milliards d'euros, afin qu'il puisse à nouveau verser un dividende.

(Avec Tom Kaeckenhoff, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...