Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Tesco lance un nouvel avertissement sur ses résultats

Marché : Tesco lance un nouvel avertissement sur ses résultats

Marché : Tesco lance un nouvel avertissement sur ses résultatsMarché : Tesco lance un nouvel avertissement sur ses résultats

LONDRES (Reuters) - Tesco a une nouvelle fois abaissé vendredi sa prévision de résultat annuel et réduit de 75% le montant de son acompte sur dividende, prenant acte des nouvelles difficultés qu'il traverse et faisant plonger le cours de son titre de plus de 9% dans les premiers échanges à la Bourse de Londres.

Tesco avait déjà lancé un avertissement sur résultats en juillet au moment de l'annonce du départ de son directeur général Phil Clarke. Le numéro un britannique de la distribution a prévenu que son remplaçant Dave Lewis prendrait ses fonctions lundi, un mois plus tôt que ce qui était prévu, et qu'un examen approfondi du groupe serait mené.

Tesco dit s'attendre désormais à un bénéfice d'exploitation 2014-2015 compris entre 2,4 et 2,5 milliards de livres alors que les analystes qu'il avait sollicités anticipaient jusqu'à présent environ trois milliards de livres.

L'acompte sur dividende sera fixé à 1,16 penny par action.

Tesco a également annoncé qu'il allait encore réduire ses dépenses d'investissement de 400 millions de livres.

Quelques minutes après l'ouverture, le titre a perdu jusqu'à plus de 9% à 223,80 pence entraînant l'ensemble du secteur, Sainsbury abandonnant près de 6% et Morrisons près de 4%. L'indice STOXX 600 de la distribution cédait 1,24%.

Selon des chiffres publiés jeudi par l'industrie britannique de la distribution, le déclin des ventes de Tesco s'est accéléré ces derniers temps, pénalisé par un marché qui enregistre sa croissance la plus médiocre en une décennie, avec des ventes en baisse de 4% sur un an au cours des 12 semaines au 17 août tandis que sa part de marché reculait de 30,2% à 28,8%.

Tesco a accusé deux exercices consécutifs de baisse des bénéfices et l'exercice 2015-2015 risque de prolonger la série, Clarke ayant laissé en entendre en avril que l'évolution des ventes à périmètre comparable seraient négatives pendant quelques temps.

Le groupe a investi des milliards dans le remodelage des magasins, le personnel, les gammes de produits et les services en ligne sans que cela se traduise pour l'instant par un effet bénéfique sur les ventes à périmètre comparable.

Le programme de redressement a également amené Tesco à renoncer à tout objectif de marge, laquelle était auparavant la plus élevée du secteur.

(Kate Holton, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Joanny)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...