Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Tendance baissière sur fond de prises de bénéfices

Marché : Tendance baissière sur fond de prises de bénéfices

tradingsat

(CercleFinance.com) - La majorité des places européennes reprennent leur souffle à l'issue d'une semaine où elles ont nettement redressé la barre.

Peu avant midi, le Dax, le Footsie 100 et le CAC 40 abandonnent respectivement 0,2, 0,3 et 0,5%. A Zürich, le SMI recule quant à lui de 0,2%, tandis qu'à Amsterdam l'AEX se replie de près de 0,4% et qu'à Madrid l'Ibex 35 est pratiquement stable. Seule exception, le Footsie MIB (Milan) engrange environ 0,3%.

'Les banques européennes devraient concentrer l'intérêt, les courtiers devant se positionner pour la revue de qualité des actifs (ou 'stress tests') prévue ce week-end', souligne Chris Weston, stratégiste en chef chez IG.

'Parallèlement aux résultats microéconomiques, les prochaines séances vont probablement être influencées par les résultats des stress-test de la BCE (dans le cadre du fameux AQR 'Asset Quality Review'), publiés dimanche, coroborre-t-on chez CMC Markets.

Pour l'heure, l'actualité est assez calme au chapitre macroéconomique. Principale statistique européenne du jour, le PIB britannique a crû de 0,7% entre le deuxième et le troisième trimestre (estimation flash), après +0,9% entre le premier et le deuxième trimestre.

Aux Etats-Unis, les opérateurs prendront par ailleurs connaissance à 16h00 du chiffre des ventes de logements neufs en septembre. Il est cependant hautement improbable que cette donnée pèse sur la tendance.

Sur le front des valeurs, le rally des publications se poursuit outre-Atlantique. Alors que Microsoft a fait état de comptes trimestriels satisfaisants, au contraire d'Amazon, qui s'enfonce dans le rouge, le marché prendra connaissance de ceux de Ford, Procter & Gamble ou encore d'UPS.

Du côté des entreprises européennes, Air Liquide (-X,X% à XX,X euros) sous-performe le marché parisien en dépit d'un chiffre d'affaires de 3,8 milliards d'euros au troisième trimestre 2014, en hausse de +4,3 % sur un an en données comparables (+1% en variation publiée), et de perspectives annuelles optimistes.

BASF (-2,5% à 69,2 euros) accuse de son côté la plus forte baisse du Dax après l'annonce d'économies supplémentaires et surtout d'une baisse de ses prévisions à l'horizon 2015.

Enfin, Ericsson cède 1,2% dans le sillage d'un bénéfice net en retrait de 13% à 2,6 milliards de couronnes au titre du troisième trimestre, soit un bénéfice par action (BPA) non IFRS en baisse de 15%.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...