Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Tassement des gains de la veille

Marché : Tassement des gains de la veille

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes perdent une partie du terrain gagné la veille, affectées par l'échec des dernières négociations à Washington et par des prévisions moroses affichées par certaines entreprises cotées comme Intel.

Paris et Zurich dévissent de 0,7%, Londres perd 0,4% et Amsterdam 0,3%, Madrid et Bruxelles 0,2%, Francfort et Lisbonne 0,1%, alors que Milan gagne 0,5%. Mardi à New York, le Dow Jones a reculé de près de 0,9%.

'Les investisseurs ont finalement dû affronter un nouvel échec dans les négociations. Le gouvernement américain a une nouvelle fois rejeté le plan républicain, tandis que la situation au Sénat s'enlise de plus en plus', explique Saxo Banque.

'Le Congrès américain n'a plus que quelques heures mercredi pour écarter le risque de défaut de paiement des États-Unis...', souligne Barclays Bourse, qui rappelle toutefois qu'en août 2011, un accord politique avait été adopté à quelques heures seulement de l'heure limite.

Si les opérateurs ne perdent pas l'espoir d'une issue favorable sur ce dossier, leur moral se trouve plombé par la saison des résultats, marquée par des prévisions moroses de certains groupes comme le fabricant de microprocesseur Intel.

A la lecture de cette dernière publication, Aurel BGC pointe des stocks chez les clients qui resteront bas et des perspectives de ventes de PC incertaines, ainsi que des investissements pour 2013 revus à la baisse de 200 millions de dollars.

A Amsterdam, ASML recule de 2,6% à 70,2 euros alors que le numéro un mondial de la lithographie pour les semi-conducteurs a fait état de résultats trimestriels conformes à ses objectifs et confirmé son objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice.

TNT Express (-0,9% à 6,6 euros) aussi figure en queue de l'AEX, affecté par une dégradation de recommandation chez HSBC de 'neutre' à 'sous-pondérer', alors que Deutsche Post (+0,5% à 24,3 euros) profite d'un relèvement inverse du même broker.

A Paris, Danone perd 3,9% à 51 euros, après avoir ajusté ses objectifs annuels et LVMH lâche 6,6% à 135,5 euros, après avoir abandonné la croissance à deux chiffres à laquelle le géant du luxe avait habitué le marché pendant des années.

Du côté des statistiques, on notera que l'excédent commercial de la zone euro s'est contracté à 7,1 milliards d'euros en août, et que le taux d'inflation a été confirmé à 1,1% en septembre. L'indice des prix aux Etats-Unis ne devrait pas paraître, toujours pour cause de 'shutdown'.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...